Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Entre frelons asiatiques, chemins ou finances, le conseil municipal a été animé

Actu Lot-La vie quercynoise n°3912 du jeudi 5 novembre 2020

Le conseil municipal de Castelnau-Montratier dans le Lot s’est tenu mercredi 28 octobre 2020 et a suscité le débat, notamment au sujet des frelons asiatiques.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Suite aux annonces gouvernementales, le conseil municipal de Castelnau-Montratier  du mercredi 28 octobre 2020, en prémices des restrictions sanitaires, se déroulait en huis clos. Une dizaine de délibérations était à l’ordre du jour.

Le frelon de la discorde

Dominique Marin a expliqué au conseil municipal sa rencontre avec André Serin et la problématique du frelon asiatique présent sur le territoire. Cet apiculteur a évoqué le fait que des nids sont chez des particuliers qui, pour certains, ne peuvent prendre à leur charge, l’intervention d’une destruction. Le maire demande donc au conseil municipal « de lui laisser toute latitude possible afin de juger du bien-fondé de la participation communale ou non ». L’essentiel étant de montrer que la municipalité s’inquiète de ce sujet.

Dès que le débat a été lancé, des voix ont commencé à s’élever : « Ce genre de décision peut amener à de la discrimination. Pourquoi et comment justifier que l’on va donner plus à l’un qu’à l’autre. On peut être troublé dans un jugement et cela peut mettre en faiblesse la municipalité. Le maire pourrait décider mais pas seul », « donner un pouvoir à une personne en particulier, c’est gênant, ça peut-être mal vu par la population », « et pourquoi on ne pourrait pas créer une commission plutôt que de nommer une personne en particulier »… Les échanges ont été houleux et bien animés, chacun campant sur ses positions. La délibération a été adoptée : 1 abstention, 5 voix contre et 15 pour.

Au conseil municipal de Castelnau-Montratier Sainte-Alauzie du 28 octobre 2020 dans le Lot, les débats ont été animés© M-F Plagès.

Tarif des concessions cimetière

Les travaux d’agrandissement du cimetière de Sainte Alauzie sont terminés et s’est vu doter d’un colombarium. De fait, dans un souci d’équité, il restait à fixer le tarif des concessions. Le conseil municipal a voté à l’unanimité les tarifs suivants : concessions trentenaires de 3,5 m² ou 5 m² : 30 € le m², concessions cinquantenaires de 3,5 m² ou 5 m² : 50 € le m². Le prix des cases au columbarium est fixé à : 30 ans (105 €), 50 ans (175 €).

Chemins de randonnée

Lot Tourisme a dans son offre de randonnée 7 chemins sur la commune : 4 sur Castelnau-Montratier et 3 sur Saint-Alauzie. Par contre certaines portions de chemins ne sont pas encore inscrits au Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée. Afin d’assurer la préservation des chemins ruraux qui ont un rôle déterminant pour le développement du tourisme rural, le conseil municipal accepte par 20 voix et une abstention, l’inscription des chemins suivants :

– chemin rural de l’homme mort à Bouyssols, 909 mètres, à inscrire, circuit des plateaux et des moulins,

– chemin rural de Lascabanes à Castelnau, 633 mètres, à inscrire, circuit des plateaux et de moulins,

– chemin rural de Lespinasse à Lacombarade, 851 mètres, à inscrire, circuit des plateaux et des moulins,

– chemin rural dit des Esclapiés, 345 mètres, à inscrire, circuit des plateaux et des moulins,

– chemin de l’Oustal Nebé à Roquefas, 284 mètres, à inscrire, circuit du moulin de Boisse (petite randonnée), Bastide et moulins en Quercy Blanc (circuit VTT) et Itinéraire en Pays Roman (petite randonnée offre locale)

– VC de l’Oustal Nebé à Roquefas, 293 mètres, à inscrire, circuit du moulin de Boisse (petite randonnée), Bastide et moulins en Quercy Blanc (circuit VTT) et Itinéraire en Pays Roman (petite randonnée offre locale),

– chemin des Issards à Montignac, 157 mètres, à inscrire, circuit du moulin de Boisse (petite randonnée), Itinériaire en pays Roman de Cazals à Saint Clément (petite randonnée d’offre locale).

En aparté, Bernard Rességuié, soulevait qu’il était « désolant de voir qu’une grande partie des compétences échappent aux municipalités. Être mis devant le fait accompli n’est pas très agréable. Dans ce genre de dossier c’est un esprit de concertation qui devrait primer pour venir rencontrer les maires et maires délégués concernés par la traversée des chemins ».

Délégué SIFA

Pour rappel le Syndicat Intercommunal de Fourrière Animale existe depuis 2006 et regroupe 109 communes adhérentes. Castelnau Montratier-Sainte Alauzie en fait partie et à ce titre a désigné comme représentant : Didier Guillou (délégué titulaire) et Gaëlle Duchêne (déléguée suppléante).

En dehors de la délibération, Dominique Guillou faisait état des différentes investigations menées pour essayer de réviser au mieux le budget de la commune par rapport aux campagnes de stérilisation et d’identification. Il a été fixé des ententes avec la vétérinaire, de Castelnau, Séverine Thomas, Danièle Diczy du refuge La mère aux bêtes et la municipalité.

Compactage prêts

À ce jour la municipalité a 18 crédits. Une rencontre avec le Crédit Agricole a été décidée afin de revoir tous les crédits et de « redonner de l’air au niveau des annuités restantes ». Un nouveau crédit et un compactage ont permis de faire baisser les annuités. Ainsi 7 prêts concernés par le compactage « seront remboursés par anticipation sans mouvement de fond lors de la mise en place de ce nouveau financement. Le solde de ce financement moins les frais de dossier sera versé automatiquement sur le compte de la collectivité à la trésorerie ». Caractéristiques de l’emprunt : 862 000 €, taux 0,86 %, périodicité (trimestrielle), échéance dégressive, commission d’engagement 1 724 €.

Informations diverses

La municipalité a décidé de répondre favorablement à l’appel des maires des Alpes du Sud-Est dont les communes qui ont été fortement impactées par les intempéries. À ce titre la municipalité participe à hauteur de 2000 €

Un appel d’offres a été lancé, auprès de cabinets d’architecte, pour le projet d’aménagement de l’ancien Spar, qui accueillera désormais plusieurs associations culturelles et sportives (école de musique, Champ de gestes, salle musculation du COC, salles collectives…).

Le projet de rénovation du stade municipal de Moussur (création de vestiaires, vestiaires arbitres, pool house, terrasse…) était estimé en janvier 2019 à 600 000 € (subventionné à 70 %). L’assainissement et la voirie qui n’avait pas été chiffrés font monter le projet à hauteur de 840 000 €.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.