Entre Lot et Tarn-et-Garonne. Clément Escudié, photographe de l’extrême

Actu Lot – La vie quercynoise n°3917 du jeudi 10 décembre 2020

Clément Escudié, photographe dans le milieu des sports extrêmes, a des attaches dans le Lot, entre Montcuq et Castelnau-Montratier, et parcourt l’Occitanie pour ses images.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Le photographe Clément Escudié se dit « Rider photographe et vidéaste toujours en vadrouille ». Après des études en psycho criminologie, à Toulouse, Clément Escudié, 24 ans, sillonne, appareil photo en bandoulière ou Go-pro vissée sur un casque, les terres d’Occitanie, le Lot, le Tarn-et-Garonne ou encore les Pyrénées. Il garde toutefois des attaches lotoises dans le Quercy Blanc où réside une partie de sa famille, entre Montcuq et Castelnau-Montratier. Ce photographe intéressé, curieux et passionné des shooting des sports extrêmes, n’envisageait pas une autre voie que celle de l’image.

Ses débuts

Dès ses 14 ans, il se filmait lors de pratiques de sport laissant poindre ainsi sa passion de la photo et de la vidéo. Depuis une dizaine d’années, il pratique du sport extrême : glisse, snow scoot, skate board, wake board, bmx, long board, rugby, sky… D’ailleurs il est adhérent de l’Association Pyrénéenne de Snowscoot. Pendant 2 ans, il a réalisé toutes les vidéos en Go-pro embarquée. Aujourd’hui, il continue de faire du snow scoot, d’ailleurs il aimerait « que ce sport soit mieux connu, plus accessible au grand public. J’ai un gros projet de film d’une quarantaine de minutes sur cette pratique sportive ».

Du sport à la photo-vidéo

Lire la suite

Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Performances au sein du collège Émile Vaysse

Médialot vendredi 20 novembre 2020, Actu Lot – La vie quercynoise n°3915 du jeudi 26 novembre 2020

Partenariat avec Lot arts vivants.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Trois classes de 3ème, section arts plastiques, assistaient ce mardi 17 novembre, de 14 h à 17 h, à une performance « le cabinet des curiosités » de la Cie Appach. Antoinette Cand, professeur d’Arts plastiques, depuis de nombreuses années au sein du collège Emile Vaysse, aime proposer à ses élèves des « rencontres artistiques ». Alors en partenariat avec Lot arts vivants, elle propose, depuis 6 ans, grâce à leur appui des ateliers, et des spectacles pour « amener l’art au sein des établissements scolaires.

« Ma raison d’enseigner est de pousser ces jeunes à s’ouvrir à la culture» souligne-t-elle.

Xavier Coriat, musicien, et Cécile Grassin, danseuse et chorégraphe, ont créé la performance « cabinet de curiosités » en 2016 et l’ont retravaillé en 2018.

C’est une immersion totale dans un univers onirique et presque transcendant appuyé par une musique quasi hypnotique. Lire la suite