L’hommage de tout un village et du rugby lotois à Bastien, parti trop tôt

La vie quercynoise n°3794 du jeudi 2 août 2018
Bastien était devenu une figure de Castelnau-Montratier et du rugby dans le Lot. Il nous a quittés à l’âge de 18 ans après un long combat contre le cancer.

Vendredi 27 juillet 2018, plus de 800 personnes, famille, amis, proches, étaient réunies autour de Bastien Teulier pour l’accompagner dans un dernier au revoir à Castelnau-Montratier, dans le Quercy Blanc. À 18 ans, il s’est éteint après avoir lutté pendant 4 longues années contre le cancer.

Le diagnostic

Bastien est un grand amateur de rugby, et le restera durant les 4 ans qui l’ont confronté à la maladie. En avril 2014, lors d’un match, il a eu beaucoup de peine à arriver jusqu’au bout. Un genou le faisait souffrir et c’est lors d’une IRM passée en urgence que les docteurs voient une anomalie. Après une biopsie le diagnostic tombe : un cancer du genou. À 14 ans, il est déjà confronté à ce terrible fléau. Après son opération, sa prothèse de genou – il sait qu’il ne pourra plus jouer – Bastien se reconstruit et bien qu’il ne puisse plus faire de match, ce jeune homme déterminé et pugnace décide d’être assistant auprès des coachs sportifs du Club Olympique Castelnaudais.Déjà auprès des plus jeunes, il était un soutien indéfectible. Il était très présent lors de matchs, de camps, de stages, de rencontres… pour les saluer, les encourager.

« Bastien avait ce don de fédérer les uns et les autres. Il aimait tout le monde. Joyeux, gai, chaleureux, rayonnant un petit loulou plein d’entrain. Très timide mais très à l’écoute des autres » précise Liliane, une proche de la famille Teulier.

C’est l’image d’ailleurs que retiennent la plupart de ceux qui ont côtoyé Bastien depuis son plus jeune âge.

Un battant

Entre répit et récidive, d’autres tumeurs n’ont cessé de se déclarer, d’une année sur l’autre, aux poumons, à la hanche, ou au dos. Mais c’est « grâce à son caractère de battant qu’il a surmonté toutes les épreuves. Son adrénaline c’était le rugby. Bastien avait cette rage, cette envie d’avancer, de se battre. À chaque annonce il savait qu’il fallait qu’il se batte… Jusqu’au bout il l’a fait. Il a laissé une empreinte indélébile » rajoutent Liliane et Pierre d’une voix unanime.

Un office exceptionnel

À personne exceptionnelle, Bastien a eu un office religieux digne d’un bel hommage. L’église de Castelnau n’était pas assez grande pour contenir toutes les personnes présentes vendredi 27 juillet. Une sonorisation a été installée à l’extérieur pour les personnes qui ne pouvaient pas entrer.

Ce qui a marqué les esprits, c’est le recueillement, le silence de cette foule qui était empreinte d’un profond respect. Ses plus proches amis ont porté son cercueil, ses 15 cousins et cousines ont déposé sur son cercueil des lumignons, ses copains de rugby, ses coachs Fabrice et Éric dressaient un beau portrait de Bastien.

À la fin de la cérémonie, toutes les personnes sont sorties en premier et ont fait une haie d’honneur lors du passage du cercueil, suivi d’applaudissements nourris.

Il a été accompagné jusqu’au bout par sa famille, ses proches, ses amis, toutes les personnes qui l’ont suivi depuis son plus jeune âge. Bastien avait ce courage incroyable de croire en la vie qui force unanimement l’admiration de tous.

Le petit mot de la fin, extrait d’un poème hawaïen, que Bastien avait choisi « Maintenant que je suis parti, laissez-moi aller/Même s’il me restait encore des choses à voir et à faire/Ma route ne s’arrête pas ici…/ Et puis, quand vous viendrez à votre tour par ici/Je vous accueillerai avec le sourire/Et je vous dirai : Bienvenue chez nous ».

À ses parents Isabelle et Patrice, à sa sœur Lucie, à son frère Vincent, à sa famille, nous adressons nos plus sincères condoléances.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.