Cahors. Le club Pixel + expose à l’hôpital

Le club de pixel+ aux côtés du nouveau directeur par intérim M. Barriot.

La vie quercynoise n°3792 du jeudi 19 juillet 2018
Le hall d’accueil de l’hôpital de Cahors présente des bâches, des photos du club cadurcien Pixel+ jusqu’à fin juillet 2018.

Ce titre évocateur on pourrait l’associer au célèbre film de Robert Redford, mais l’origine du thème de cette exposition photographique, qui se déroule à l’hôpital, est bien plus simple. Dans la continuité de la fête de la rivière à laquelle ont participé l’ensemble des 18 photographes de Pixel +, il semblait opportun de créer une thématique avec l’eau, d’où le nom « Et au milieu coule une rivière ». Peu importe quelle rivière, quel coin du Lot, l’essentiel étant de saisir des atmosphères, de recréer ou de sublimer des paysages avec un minimum de retouches photos. Et l’exposition qui est installée, Lire la suite

Quercy-Blanc, le melon vraie star des tables estivales

©image d’illustration Pixabay.

La vie quercynoise n°3792 du jeudi 19 juillet 2018
L’été peut commencer. Le melon du Quercy-Blanc doté d’un label IGP ramassé tous les matins à la main, ceuilli à maturité et regorgeant de soleil vous attend sur les étals.

Après quelques semaines de retard, suite au temps maussade de ce printemps, l’IGP* Melon du Quercy est sur les étals depuis une quinzaine de jours. L’été est là, il peut commencer… Les saveurs délicates de ce fruit est reconnaissable à sa chair très orangée, ferme et fondante à la fois. Bernard Borredon, président du Syndicat Interprofessionnel du Melon du Quercy, précise que « cette année le rendement est moindre mais la qualité est au rendez-vous ». Le soleil étant généreux, il ajoute en abondance des valeurs gustatives à ce fruit qui est un incontournable Lire la suite

Castelnau. Important feu de récoltes

©Marie-Françoise Plagès

Article WEB du jeudi 12 juillet 2018 / La vie quercynoise n°3792 du jeudi 19 juillet 2018

Alors que le marché des producteurs était en pleine effervescence, mercredi 11 juillet 2018, en fin d’après-midi, certaines personnes pouvaient déjà distinguer une fumée inquiétante venant de la vallée de la Lupte. Certes des écobuages soumis à réglementation sont autorisés mais cela n’était pas le cas concernant le lieu-dit de Russac. Un grand champs de blé venait d’être moissonné, et pour une raison non encore élucidée, le feu a démarré au niveau d’une ligne à moyenne tension enflammant les chaumes. Plusieurs voisins proches se sont vite inquiétés de ce départ de feu alertant les centres de secours, sécurisant en attendant les sapeurs-pompiers les terrains environnants. Ensuite la propagation a été fulgurante quand le vent s’est mis à souffler. Le feu a sauté une haie continuant à brûler une récolte de blé sur pied. Comme le ra

pporte les personnes présentes, la rapidité et la hauteur des flammes étaient impressionnantes. Si les trois maisons d’habitations semblaient hors de portée, celle de M. Laviale, en haut de la colline, était la plus exposée à l’incendie. Lire la suite

« La fabrique du coin ». Une boutique éphémère ouvre jusqu’à fin septembre

La boutique est ouverte du mardi au samedi de 10h à 19h.

La vie quercynoise n°3792 du jeudi 19 juillet 2018

Installée, dans la galerie au 39 rue Joffre, une boutique éphémère vient de voir le jour : « La fabrique du coin ». Elle vient tout juste de déployer ses ailes en cette matinée du 11 juillet 2018 et restera ouverte jusqu’à fin septembre. L’idée, s’intéresser à la création locale et mettre en avant les différentes créations et les savoir-faire des créateurs. Ce concept, qui fleurit surtout dans les grandes villes (Paris, Toulouse…), a été pensé, imaginé, adapté pour la ville de Cahors par Cyril Pécharman dont la vocation première est d’être agent commercial pour de jeunes marques. Sa démarche est avant tout humaine, c’est donc avec soin qu’il a choisi 7 créateurs de la région parmi la vingtaine sélectionnée. Lire la suite

Dédicace. Ganja et chevrotine de Patrick Chereau

Patrick Chereau qui vient d’éditer son premier roman noir.

La vie quercynoise n°3791 du jeudi 12 juillet 2018

Le parcours d’un écrivain de roman noir est parfois tout aussi mystérieux et déroutant que les personnes qu’il dépeint. De chirurgien dentiste à auteur de polar, Patrick Chereau a osé passer le cap. Attiré par l’écriture, depuis longtemps, il confie « j’ai toujours écrit des poèmes, des petites nouvelles, un conte, des chansons. Puis sur les 3 enfants que j’ai, deux ont eu des mésaventures qui m’ont largement inspiré pour le titre de mon livre. Le 1er s’est fait arrêter pour avoir fumé la ganja, et le 2ème a été interpellé car il ne possédait pas de permis de chasse. À la suite de ces incidents j’ai pris un cahier et j’ai marqué « Ganja et Chevrotine ». Je me suis dit que cela allait être le début d’un roman noir». Patrick Chereau a commencé à composer son roman qu’il voulait intemporel, placé dans un univers local, avec des figures atypiques « Mais quand on écrit un livre il faut être plongé à l’intérieur et s’y consacrer. Du fait de mon travail je l’ai laissé de côté. À la retraite je m’y suis remis » confie-t-il. Après c’est la longue aventure de recherche d’éditeurs. Les débuts d’un nouvel auteur n’inspire guère les grandes éditions. C’est donc auprès d’un éditeur de Villeneuve/Lot, les éditions du Bord du Lot, que son projet a pu aboutir. Ganja et Chevrotine est dans le bac de toutes bonnes libraires et magasins de presse locaux depuis le mois de mai.

Ganja et Chevrotine est construit comme Lire la suite

Castelnau. Nouvelle recrue aux Amis de la Maison Jacob

La vie quercynoise n°3790 du jeudi 5 juillet 2018

Lors du vernissage de l’exposition de Robert Montaudouin, les Amis de la Maison Jacob, présentaient Charlotte Youaabed, qui assurera des permanences du 14 juillet au 15 août. C’est le hasard des rencontres, s’il existe, qui a mis le jour du marouflage, cette jeune femme licenciée d’Arts Plastiques, sur le chemin de Geneviève Lagarde. Vu l’intérêt qu’elle portait sur le projet ambitieux qui se développe en ce moment sur Castelnau, il semblait naturel de l’associer à ce milieu artistique. Cette embauche ponctuelle permettra entre ses heures de présence et celles des bénévoles d’ouvrir la salle d’exposition tous les jours.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

 

Castelnau. Parcours oenologique artistique

Parcours oenologique artistque.

Dans le cadre des grandes festivités artistiques proposé par Chemin des Arts’Cades, douze domaines du Syndicat des vins des coteaux du Quercy se sont associés à cette démarche pour accueillir les oeuvres d’un ou plusieurs artistes dans leurs chais jusqu’au mercredi 12 septembre 2018.

Le Quercy est à la fois une région naturelle et un creuset d’expériences humaines. Les accents du terroir riment avec l’hospitalité et les plaisirs de la table où le vin trouve sa place avec justesse et équilibre. Toujours dans la modération.

  1. Domaine de Guillau / 82270 Montalzat reçoit l’artiste Karine Laymond (graveur)
  2. Domaine Saint-Julien / 46170 Castelnau-Mtier reçoit l’artiste Aline Campana (sculptrice de fil de fer)
  3. Domaine de Cauquelle / 46170 Flaugnac reçoit l’artiste Stuart-Sanders (peintre-calligraphie)
  4. Chai Saint-Étienne / 46170 Saint Paul reçoit les artistes Martine Auger (licière plasticienne) et Kléber (peintre)
  5. Domaine de Lafage / 82270 Montpezat-de-Quercy reçoit les artistes Émelyne Geoffroy (céramiste) et Yves Chauvin (peintre)
  6. Domaine de Linon / 46170 Sain Paul reçoit l’artiste Soline (peintre)
  7. Les vignerons du Quercy / 82270 Montpezat-de-Quercy reçoivent l’artiste Jean Astruc (peintre contemporain)
  8. Domaine de La Garde / 46090 Labastide-Marnhac reçoit l’artiste Rosalind Marchant (graveur)
  9. Domaine de Revel / 82800 Vaïssac reçoit l’artiste Martine Craps (peintre)
  10. Maison des vins / 82220 Montpezat-de-Quercy reçoit l’artiste Lydie Prin (peintre)
  11. Domaine de Rastelat / 82800 Vaïssac reçoit l’artiste Patricia Maffli (peintre)
  12. La Treille de Lagarde / 46800 Montcuq reçoit l’artiste Cuir’art (travail du cuir)

Lire la suite