Tourisme-Projet de fusion de l’office de tourisme que Quercy-Blanc

Mireille Pinatel à gauche avec l’équipe d’accueil sur le bureau de Castelnau-Montratier.

La vie quercynoise n°3779 du jeudi 19 avril 2018
Les offices de tourisme du sud du Lot vont se regrouper pour améliorer leur attractivité et leurs compétences.

Lors d’un conseil communautaire en février 2018, Marie-Jo Sabel avait évoqué en quelques points la situation sur le tourisme dans le Lot. La communauté de communes du Quercy-Blanc, gérant en partie l’office du tourisme du Quercy-Blanc, faisait état de la nécessité de mutualiser la compétence tourisme avec d’autres offices, « pour passer d’un tourisme de site à un tourisme de destination ». L’idée est donc de se regrouper avec les offices de Lalbenque-Limogne, du Quercy-Blanc, de Cahors-St Cirq Lapopie, et de la Vallée du Lot. L’idée première étant de mettre en commun les compétences de chacun et d’offrir une meilleure prestation pour développer l’attractivité. Cette fusion devrait se faire en 4 étapes afin d’être opérationnelle en janvier 2019. À l’origine de ce projet, Gilles Liebus, président de Lot Tourisme, qui à la suite des élections cantonales a souhaité rencontrer tous les offices de tourisme du département. Mireille Pinatel, présidente de l’Office du Quercy-Blanc, avance de nombreux arguments sur le bien fondé de cette démarche : meilleure promotion, regrouper plus de prestataires, avoir une bonne visibilité notamment sur les grands salons de tourisme. Depuis qu’elle dirige l’office du tourisme du Quercy-Blanc, son souhait a été d’exploiter au maximum le côté promotionnel du territoire en participant à des salons, mais cela à un coût et des petits offices ont bien souvent du mal à s’imposer. L’essentiel étant d’attirer des personnes extérieures qui ne connaissent pas encore le territoire. Ce côté promotionnel sera pris à part entière dans la prochaine fusion des offices de tourisme. Chaque territoire où est implanté un office sera une « sorte de vitrine » à une plus grande échelle. Un office central va représenter toutes les entités du sud du Lot et assurera une meilleure représentation sur les grands salons professionnels.

Cette démarche est en adéquation avec la nouvelle politique nationale qui est de faire des destinations tourisme. Il existe la Vallée de la Dordogne, et maintenant il y a destination Sud-du-Lot qui très certainement aura une autre appellation. Tous les bureaux d’accueil resteront sans remettre en question les postes des employés. Le lissage se fera au niveau juridique, chaque office ayant des structures différentes. Un bureau d’expert a été engagé pour trouver une forme juridique adéquate.

Depuis février 2018, la fusion est en ordre de marche. Alors, « Que destination Sud-du-Lot apporte une belle reconnaissance » !

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.