Cézac. Gilbert Pons fait un livre sur l’histoire de son village pendant la Grande Guerre

La vie quercynoise n°3862 du jeudi 22 novembre 2019
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Depuis y a 25 ans, Gilbert Pons, habitant et natif de Cézac, près de Cahors dans le sud du Lot, plus précisément de Pechpeyroux, recueille de précieux renseignements et de données concernant les Cézacois impliqués dans la 1re guerre mondiale.

Avec la mémoire de sa famille, des anciens, des témoignages, il commence une enquête peu commune : chercher tous les habitants natifs ou non de Cézac ayant participé à cette guerre. Grâce aux sites mis en ligne en 2018, lors de la commémoration du centenaire, « Grand mémorial » qui possède un dossier sur chaque soldat et « Mémoires des Hommes » qui recense tous les lieux de sépulture de guerre, Gilbert Pons reprend ses recherches et se replonge, tel un enquêteur, dans l’histoire. Après des mois de recherche, il sort son premier livre « Cézac pendant la Grande-Gurerre 1914-1918 » préfacé par Patrice Foissac, président de la Société des Études du Lot. Lire la suite

Castelnau Mtier – Ste Alauzie. Révisions tout en douceur

La vie quercynoise n°3837 du jeudi 30 mai 2019

Un petit havre de paix pour des révisions en douceur voilà ce que propose « Filou des saisons » les mercredis 5 et 12 juin 2019. Ce sont des petits ateliers-stages de Français, méthodologie, histoire-Géographie pour soutenir les jeunes passant leurs épreuves. Emmanuelle, avec une expérience de 19 ans dans l’éducation nationale sera aux manettes pour les aider. Le but est de les accompagner dans leur autonomie aussi tout en se détendant en profitant de moments de pause piscine, pause baby, pause ping-pong, pause billard …. l’essentiel restant bien évidemment les révisions. Début des révisions vers 14h pour terminer à 18h. Et c’est entièrement gratuit.
Inscrivez-vous via la message privée de Facebook de la page « Le Filou Des Saisons » en donnant vos noms prénoms numéros de téléphone portable ou mail qu’Emmanuelle puisse vous envoyer un message de confirmation.
N’hésitez pas à donner aussi vos problématiques si vous le souhaitez et bien entendu l’examen que vous présentez.

  • Réservés aux élèves de 3ème, 1ère et terminale. 8 participants maximum.

Lire la suite

Rivière Lot. Valorisation du patrimoine fluvial

Les étudiants des projets patrimoniaux de la rivière Lot.

La vie quercynoise n°3784 du jeudi 24 mai 2018

Vendredi 19 mai, des élèves en licence professionnelle « Animation et valorisation du patrimoine urbain et périurbain » et les élèves du BTS « Design graphique » du lycée Saint-Etienne, faisaient la restitution devant un grand jury de leurs travaux d’études au centre universitaire.
Tout au long de l’année, à travers des ateliers collaboratifs et des étapes de restitution selon un parcours très précis ils se sont inscrits dans un projet collectif, sorte d’exercice de simulation qui est au plus près de la réalité professionnelle. Cette réalité à laquelle les étudiants seront confrontés une fois diplômés. Le sujet était de concevoir une communication en matière de patrimoine à destination d’un public bien ciblé, habitants et touristes qui effectuent une croisière sur le Lot entre Cahors et Saint-Cirq Lapopie. Les informations qu’ils devaient traiter s’articulaient autour de trois pôles : Lire la suite

L’association culturelle de Castelnau-Montratier en sursis

Ouverture de l’AG avec un discours de Bernard Rességuié.

La vie quercynoise n°3756 du jeudi 9 novembre 2017
L’association culturelle de Castelnau-Montratier se laisse encore un an avant une mise en sommeil éventuelle…

C’est dans une ambiance particulière que se déroulait l’assemblée générale de l’Association Culturelle de Castelnau-Montratier (ACCM), samedi 28 octobre 2017, à la salle d’artiste de Saint-Alauzie. Patrick Gardes, maire de la nouvelle commune Castelnau-Montratier – Sainte Alauzie, Bernard Rességuié et une cinquantaine de membres avaient fait le déplacement. Il faut dire que la lettre de convocation était sans équivoque avec une motion qui en a interrogé plus d’un : vu le nombre décroissant d’adhérents, que le bureau se réduit à 3 ou 4 personnes actives pour continuer le bulletin ou les différentes actions, il était envisagé de mettre l’association en sommeil. Avant de rentrer dans le vif du sujet, Lire la suite