Quercy-Blanc. Le conseil communautaire en deux points

La vie quercynoise n° 3822 du jeudi 14 février 2019

Emploi, urbanisme, PLUI, tourisme… plusieurs sujets étaient à l’ordre du jour lors du conseil communautaire du mardi 29 janvier 2019.

Tourisme

Le 11 avril 2018, le conseil communautaire a approuvé la constitution d’un groupement de commande en vue de passer un marché public de prestation intellectuelle pour la définition d’une stratégie de structuration touristique à l’échelle des intercommunalités du Grand Cahors, de la Vallée du Lot et du Vignoble, du Quercy Blanc et du Pays de Lalbenque-Limogne. Le plan de financement est le suivant : région Occitanie (14 361,60€), Leader (10 237,97€), CA du Grand Cahors (6454,83€), CC du Quercy Blanc (1243,49€), CC de la Vallée du Lot et du Vignoble (2317,41€), CC du pays de Lalbenque-Limogne (1288,70€).

Lors de l’assemblée générale extraordinaire de l’office de tourisme en Quercy-Blanc, en date du 7 janvier, il a été procédé à une modification des statuts. Un des articles concerne la diminution du nombre de membres au conseil d’administration pour chaque collège, celui des élus de la CQB passant de sept à trois délégués : Marie-Josée Sabel, Huguette Depret et Solange Bilbault.

Urbanisme

L’entreprise Chassaing, voisine de Quercy Enrobés, exploite une plateforme de transit de produits minéraux et une installation de broyage, concassage et criblage. L’entreprise loue des terrains appartenant à l’État sous la convention d’occupation précaire du 25 avril 2015. Ces deux entreprises sont situées en zone naturelle (N) du PLU de Pern. Or le classement en zone N des parcelles interdit toute activité industrielle. L’entreprise Chassaing s’est donc vue dessaisie en 2018 d’une demande d’enregistrement d’une installation de concassage mobile pour des raisons d’incompatibilité des activités demandées avec l’affectation des sols prévue par le PLU. Ces deux activités étant soumise aux périmètres de type ICPE, les services de la préfecture demande un engagement de la part de la CCQB et de la commune de Pern pour classer ces entreprises dans un périmètre urbain autorisant les activités industrielles afin qu’elles puissent continuer à développer leurs activités. La CCQB s’engage à reclasser ce terrain afin de maintenir l’activité de Chassaing.

Plusieurs dossiers à l’ordre du jour © MFP.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.