Castelnau-Montratier : Mobilisation toujours aussi forte pour Phil’anthrope

Journée de Phil’anthrope © MFPlagès

La vie quercynoise du jeudi 30 septembre 2018, Médialot mercredi 29 août 2018
La journée Bonheur contre le cancer a permis de récolter 30 000 euros.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Le temps n’était pas de la partie pour cette 5ème édition de Phil’anthrope mais qu’à cela ne tienne, le moral des troupes, association et bénévoles, était au plus haut. Ce n’est pas un petit crachin qui allait gâcher l’enthousiasme de cette journée Bonheur contre le cancer. 

Aux premières heures d’ouverture des inscriptions pour les activités, déjà une foule compacte se pressait pour participer. 80 randonneurs, 50 cyclistes, 25 motos, 30 coureurs prenaient à tour de rôle le top départ donné par le président de l’association Pierre Boissel, et encouragé par tous les Phil’anthropiens. Les élus, Patrick Gardes et Jean-Claude Bessou ont même mouillé la chemise, se fondant parmi les cyclistes, et le Docteur Jean-Pierre Tricot, président de la Ligue contre le cancer 46, fidèle soutien était présent pour la randonnée. 

Les Olympiades de Phil’anthrope étaient le point phare de la journée. Tout le monde était convié, petits et grands, jeunes et moins jeunes, sportifs ou non, autour de Philippe Pelissier de Lot of Sports, qui avait concocté avec son équipe un bel éventail de jeux : adresse, sarbacane, tir à l’arc, course d’orientation… 70 participants sont venus se frotter aux différents défis, et même les Phil’anthropiens se sont affrontés. Rire, taquinerie, encouragement, bonne humeur et aussi un peu de  triche (oui, oui certains dont on taira le nom ont avoué, mais ils n’ont pas gagné pour autant) ont mis du soleil dans les coeurs et pour le restant de la journée.

La conférence, axe principal de la journée Bonheur contre le cancer, était animée par Gwenaël Ferron, chirurgien oncologue et chercheur. En introduction il expliquait de manière très didactique le pourquoi et comment un cancer peut se déclarer. A ses côtés Frédéric Chibon (chercheur au centre de cancérologie de Toulouse) donnait les noms des premiers « découvreurs » des cellules cancéreuses tout en expliquant une partie des origines du développement du cancer.

 

Franck Léonard (gynécologue-obstétricien) sensibilisait les auditeurs sur l’importance du dépistage du cancer du col de l’utérus, du vaccin du Papillomavirus et qu’il fallait arrêter de croire à tout ce qui circule comme fake news sur Internet. « On commence à avoir, aujourd’hui, la mortalité de ce cancer qui diminue un peu. Donc il est important de continuer les dépistages » rajoutait le Dr Jean-Pierre Tricot. Il annonçait par la même occasion, que cette année les dons de Phil’anthrope, permettraient à la Ligue contre le cancer 46, d’innover afin de proposer des soins de supports à domicile.

Le Docteur Jacques Puymayou (anesthésiste et algologue) a expliqué l’épineux problème de la gestion de la douleur sous-estimé en cancérologie : « On n’arrive pas à maîtriser le ressenti, la souffrance chez un patient, mais l’important c’est de ne pas laisser s’enfermer la personne dans la douleur ». Pour conclure la conférence, Fabrice Casez (médecin généraliste) attirait l’attention sur notre hygiène de vie, notre alimentation qui sont aussi des facteurs parfois aggravants pour développer des cancers.

 

A cette occasion Phil’anthrope a remis un chèque de 13 000 euros à la recherche, de 12 000 euros à la Ligue contre le cancer 46 et de 5 000 euros à la Ligue 82.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.