Castelnau-Montratier : Objectif bio réussi pour Lait Frères

Médialot le 15 janvier 2018

Ludovic et Emmanuel Bonnet.

Début janvier, les produits du GAEC Bonnet se sont également dotés d’un nouveau packaging.

Lait Frères l’histoire d’une conversion réussie

L’exploitation laitière des frères Ludovic et Emmanuel Bonnet, installée à Ganic, compte entre 45 et 50 vaches. Le GAEC Bonnet, c’est l’histoire de trois générations passionnées par leur travail qui se sont succédées. Emmanuel Bonnet est entré dans l’aventure laitière en 1998 et son frère Ludovic l’a rejoint en 2002. Depuis tous les deux défendent vivement une filière, souvent mise à mal, et un savoir-faire. D’ailleurs c’est à la suite « d’un coup dur » qu’ils se sont engagés avec Biolait pour passer en bio. Le GAEC Bonnet faisait partie, depuis de nombreuses années, du groupement d’exploitants de la G.I.E sud-lait qui vendait ensuite à Leche Pascual. En 2009, la firme espagnole touchée par la crise a fermé ses portes. C’est Sodiaal qui va reprendre la quasi totalité des exploitants. Après 5 ans passés avec Sodiaal, Ludovic et Emmanuel Bonnet souhaitent donner une autre dimension à l’exploitation, avoir une vraie reconnaissance de leur travail, et valoriser leur produit, c’est tout naturellement que les deux frères prennent la décision d’adhérer au groupe français Biolait en 2015. Pour acquérir le précieux label Bio, le GAEC Bonnet s’est engagé sur 2 ans à une restructuration bien précise, tenant compte d’un cahier des charges pré-établi. « En conversion, cette période transitoire est la plus difficile. D’un savoir-faire,  on doit passer à un autre mode d’exploitation. Sur les deux ans nous avons dû aménager toutes nos terres pour qu’il y ait plus d’herbe de pâturage » précise Ludovic Bonnet. Aujourd’hui, les vaches profitent de plus de 200 jours de pâturage et pour les périodes hivernales ou caniculaires, elles ont du grain, de l’ensilage et un mélange protéagineux, du méteil, composé de pois, de féveroles et d’avoine.

Enfin un label couronne leur travail de conversion

Fin d’année 2017, Lait Frères a réussi sa conversion bio. Ludovic et Emmanuel, ne regrettent en rien tous les efforts fournis, puisque tout leur travail est valorisé à hauteur de leur implication. Au niveau de la gamme de produit, 30 à 40 % de toute leur production est transformé, permettant d’avoir un bel éventail de produits laitiers : lait frais, yaourts aux différentes saveurs (nature, citron, vanille, café, fraise) et bientôt des crèmes desserts, déjà servies en collectivité, seront commercialisées. Lait Frères propose de la vente directe sur l’exploitation, et rayonne, auprès de commerçants et de la grande distribution, sur un large périmètre sur les territoires du Lot et du Tarn-et-Garonne. Tous les deux sont reconnaissants envers Biolait. Grâce à l’encadrement, l’aide, les conseils, ils ont su trouver un partenariat constructif. « Avec eux, nous sommes revenus à des bases essentielles. Notre travail est plus intéressant. Nous avons de nombreux échanges avec d’autres agriculteurs bio, qui sont dans le même groupe, avec lesquels nous pouvons discuter librement de toutes les problématiques. Nous sommes bien épaulés » se félicitent Emmanuel et Ludovic. Début janvier, les produits Lait Frères se sont dotés d’un nouveau packaging arborant le fameux label Bio. À déguster sans modération !

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Suivre leur actualité sur la page facebook : laitfrères

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.