Sainte-Alauzie. Une nouvelle commune au 1er janvier 2017

La vie quercynoise du 12 septembre 2016

Les deux maires côte à côte pour les discours lors de la fête votive.

Depuis l’annonce des baisses de dotations de l’État et des possibilités de regroupement des communes, Castelnau-Montratier à l’origine souhaitait envisager une nouvelle commune à l’échelle du canton. Certaines communes se sont déjà regroupées comme Saint Paul-Flaugnac, et d’autres (Cézac, Pern, L’hospitalet) sont encore en pourparlers. Les restrictions budgétaires prévues sur 3 ans impactent lourdement des petites communes : « Continuerions-nous à vivre dans « l’opulence » ou gérerions-nous de manière plus raisonnable si on veut assumer ce que nous demande le territoire ? » sont des interrogations qui ont joué dans la décision du conseil municipal de Sainte-Alauzie de rejoindre Castelnau-Montratier. Ayant répondu favorablement à ce projet en septembre 2015, les deux communes entament ensemble un parcours pour obtenir aide et conseils auprès d’institutions et d’élus. Après délibération, des rencontres avec des élus locaux et le secrétaire général de la préfecture, l’union entre les deux communes s’est vraiment mise en place. Bernard Rességuié se souvient qu’autour du questionnement : « quelle va être la démarche commune ? De quoi serait fait notre territoire demain ? » il ressortait clairement qu’à leur niveau, les deux communes sont complémentaires. Depuis les deux maires des communes respectives, Patrick Gardes et Bernard Rességuié sont convaincus de cette union qui prendra effet au 1er janvier 2017.

Vision d’un territoire attractif et de proximité

L’important pour cette nouvelle commune est d’asseoir autour d’un chef-lieu historique des services de proximité (cabinet médical, maison de retraite, écoles, médiathèque…) tout en développant, en gardant l’identité de chaque village. Patrick Gardes souligne : « nous devons avoir une vision nouvelle d’un territoire qu’on doit construire ensemble. ». Les deux hommes renchérissent : « Nous espérons une mutualisation motivée et active. Nous n’arrêtons pas les projets en cours. Par exemple pour Castelnau avec la mise en accessibilité de la mairie et le projet du cénacle. Pour Sainte-Alauzie le développement de la maison d’artiste. »

La volonté et la motivation commune est de « créer une force, une dynamique d’avenir pour notre territoire. Mais l’élément important dans notre réflexion est de gérer au mieux l’urbanisme qui devient une question épineuse et de garder notre cadre de vie, la vie rurale qui sont l’identité et la force du territoire. Ainsi que préserver l’agriculture et prendre « soin » des touristes ».

Marie-Françoise Plagès

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.