« La mère aux bêtes ». Danielle Diczy une battante pour le bien-être des animaux

La vie quercynoise le 20 septembre 2016

Danielle Diczy avec l’un de ses protégés.

En 2013, La Vie Quercynoise n°3532, dressait le portrait de Danielle Diczy, une femme hors-pair, qui lutte tous les jours, pour venir en aide, soutenir et prévenir de la maltraitance les animaux. Trempée d’un fort caractère, qui l’aide souvent à faire face à des situations complexes, c’est avec un flot d’amour qu’elle témoigne de son attachement à tous ces pensionnaires. Niché dans un bel espace du Quercy-Blanc, sur la commune de Castelnau-Montratier le refuge de « La mère aux bêtes » est un havre de paix pour toutes sortes d’animaux blessés, abandonnées ou sortis de maltraitance. Lire la suite

Deux associations partenaires pour deux concerts

La vie quercynoise du 17 septembre 2016

Finn Svit et Jochen Brusch.

Dans le cadre des journées des patrimoines, l’association Musicarpège propose un après-midi musical, dimanche 18  septembre à 17h, en l’église Saint-Martin de Castelnau-Montratier.

Dans la continuité un duo exceptionnel de musiciens se produira le jeudi 22 septembre, à 20 h 30 dans la même église. Organisé en partenariat avec Sfa d’Auvillar et Musicarpège, Jochen Brusch qui aime particulièrement notre cher Quercy-Blanc, vient se produire pour la 4e fois en l’église Saint-Martin, ce jeudi 22 mai, à 20 h 30. L’entrée est libre. Depuis 2013, le violoniste Jochen Brusch vient régulièrement. Ainsi la première année, il jouait en duo avec le célèbre organiste Sven-Ingvart Mikkelsen, ensuite en 2014, Lire la suite

Sainte-Alauzie. Une nouvelle commune au 1er janvier 2017

La vie quercynoise du 12 septembre 2016

Les deux maires côte à côte pour les discours lors de la fête votive.

Depuis l’annonce des baisses de dotations de l’État et des possibilités de regroupement des communes, Castelnau-Montratier à l’origine souhaitait envisager une nouvelle commune à l’échelle du canton. Certaines communes se sont déjà regroupées comme Saint Paul-Flaugnac, et d’autres (Cézac, Pern, L’hospitalet) sont encore en pourparlers. Les restrictions budgétaires prévues sur 3 ans impactent lourdement des petites communes : « Continuerions-nous à vivre dans « l’opulence » ou gérerions-nous de manière plus raisonnable si on veut assumer ce que nous demande le territoire ? » sont des interrogations qui ont joué dans la décision du conseil municipal de Sainte-Alauzie Lire la suite

Atelier des Aidants à l’Adar. Les alternatives de répit

La vie quercynoise le 7 septembre 2016

L’adar du Quercy-Blanc.

Dans les locaux de l’Adar, au 10 avenue Foch à Castelnau-Montratier, au 1er étage, un atelier ouvert à tous est proposé le jeudi 15 septembre de 14h à 16h. Depuis mars c’est le 7e atelier que propose l’Adar qui s’est fixé comme objectif d’être au plus proche des aidants. Après avoir fait de l’information autour du vieillissement, du cancer, de la maladie d’Alzheimer, de Parkinson, des accidents vasculaires cérébraux et de l’adaptation du logement, la session de septembre vous propose un atelier consacré aux alternatives de répit, animé par l’Espace Personnes Agées de Luzech Sud du Lot, le Service Social de la MSA Midi-Pyrénées Nord, la Formation Adulte du Lycée de Cahors – Le Montat et l’ADAR du Quercy Blanc. Cet atelier répondra à différentes problématiques : qu’est-ce que le répit ? pour qui ? (aidant, aidé), pourquoi ? (les conséquences d’une relation d’aide), comment ? (les alternatives de répit). Par ailleurs, l’atelier accordera une place importante aux échanges (questions/réponses).

  • L’atelier est gratuit. Rens et contact : 05 65 21 49 75.

Marie-Françoise Plagès

Une nouvelle pizzeria

La vie quercynoise du 3 septembre 2016

Jordan Orliac vous accueille à la tour de Pizz.

Au numéro 7 de la place Gambetta, Jordan Orliac vient d’ouvrir la pizzeria « la tour de pizz », à Castelnau-Montratier dans le Lot.

Ayant travaillé dans la restauration depuis 2008, ses anciens patrons au vu du travail qu’il fournissait l’ont largement encouragé à monter sa propre affaire. C’est ainsi qu’en juin 2015 il s’installe, à Lafrançaise, en créant « la tour de pizz ». Il reconnaît comme dans toute affaire que l’on entreprend seul « les débuts étaient difficiles car les banques étaient réticentes » mais il a trouvé appui, soutien auprès de ses parents. Depuis sa notoriété s’est bien construite alors pourquoi ne pas tenter de développer sa pizzeria. Lire la suite