Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Centre de vaccination éphémère

Actu Lot-La vie quercynoise mercredi 14 avril 2021

Un centre de vaccination éphémère Covid-19 est installé à la salle des fêtes ce mercredi 14 avril 2021.

©Marie-Françoise Plagès

Au vu des multiples demandes de vaccination auprès de la pharmacie et du corps médical, l’équipe de Soins Primaires du bassin de Castelnau-Montratier a réussi à mettre en place une journée de vaccination sur le canton de Castelnau-Montratier dans le Lot ce mercredi 14 avril 2021.

Certes, cela ne répond pas encore à toutes les demandes mais l’équipe en place espère que cette action pourra être réitérée.

La salle des fêtes de Castelnau-Montratier, sur le modèle d’un centre de vaccination, a été aménagée de manière à avoir un accueil, un coin d’attente, un box isolé pour l’entretien préliminaire avec le docteur, deux box pour les injections avec les infirmiers libéraux, et un emplacement d’attente et d’observation.

Ce sont 96 à 112 personnes qui pourront recevoir la 1re injection du vaccin Pfizer/BioNTech ce 14 avril.

La salle des fêtes a été aménagée en centre de vaccination éphémère ce mercredi 14 avril 2021 © M-F. P.

L’E.S.P.B.C

L’Équipe de Soins Primaires du Bassin de Castelnau, est un groupement de professionnels de santé de Castelnau qui s’est constituée en association au 1er décembre 2020. Elle regroupe : pharmaciens, infirmiers libéraux, kiné et médecin. Engagée pour le moment dans l’organisation de journée de vaccination éphémère, à long terme cette équipe devrait constituer la base du projet d’une maison de santé.

Naissance du projet

Hélène Fourniols dirigeant la pharmacie de Castelnau-Montratier, a sollicité auprès de sa mère Danièle Fourniols (pharmacienne à la retraite) des conseils pour essayer de mettre en place une journée de vaccination et ainsi répondre à des demandes de plus en plus pressantes. En effet, beaucoup de personnes n’ont pas accès à Internet ou tout simplement ne savent pas comment faire pour obtenir un rendez-vous.

« Dans notre monde rural, nous réussissons depuis longtemps à bien travailler ensemble entre les différents corps médicaux (infirmiers, docteurs…). Il était important d’instaurer une journée de vaccination pour aider les personnes les plus fragiles ou ne pouvant se déplacer ».

Hélène Fourniols

Après les demandes auprès de la préfecture, de l’ARS, de la municipalité, toute l’équipe de soins primaires a pu se lancer pour établir une liste de personnes. Un choix bien compliqué mais les consignes de l’ARS étaient bien définies pour définir au mieux les candidats à la vaccination.

Marie-Françoise Plagès

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.