Lot. Amélie Poisson-Claret présente le deuxième volet de sa trilogie fantastique Éros Prat

Actu Lot-La vie quercynoise n°3935 du jeudi 15 avril 2021

Amélie Poisson, journaliste à France 3 Occitanie et originaire de Cahors, dans le Lot, présente le 2e volet d’une trilogie fantastique « Éros Prat et le secret du gouverneur ».

©Marie-Françoise Plagès

Le premier roman d’Amélie Poisson-Claret, sorti fin 2019 « Éros Prat, le combat d’un ange » a connu un franc succès malgré la période difficile du Covid-19 qui a plané sur l’année 2020 et la fermeture des librairies.

Aujourd’hui, au rythme des confinements et déconfinements, l’écrivaine originaire de Cahors dans le Lot, poursuit l’écriture de la trilogie, qu’elle a imaginée, monde et aventure « supraterrestre » qui mêle à la fois les cieux et la terre, en présentant le tome II des aventures d’Éros Prat.

Cet ange, héros atypique, fête la victoire d’une bataille céleste (fin du tome I) mais y perdra ses ailes. Dans le tome II, une nouvelle vie avec les « sans-ailes » l’attend, des sentiments encore inconnus le tourmentent risquant de le faire sortir du « droit chemin » mais entouré de ses fidèles amis et sur ordre du gouverneur de son monde il va devoir relever différents défis.

Un temps très précieux

Lire la suite

Castelnau Mtier-Ste Alauzie. La Maison des Moulins, un lieu de vie et d’accueil pour les jeunes

Médialot mardi 13 avril 2021, Actu Lot-La vie quercynoise n°3935 du jeudi 15 avril 2021

Une association, créée en mars 2017, s’est installée à Castelnau-Montratier, au pied des moulins. Plutôt discrète, cette structure, dirigée par Rachid Salaoui, propose un lieu de vie et d’accueil (LVA) à destination principalement de jeunes de 11 à 14 ans confrontés à différentes situations problématiques (familiale, sociale…), et assure un accompagnement personnalisé. En effet, tous les jeunes ont des éducateurs référents. Reconnue et ayant un agrément du Département, la Maison des Moulins a aussi une structure sur Cahors. Les effectifs, dans chacune des maisons, vont de 5 à 7 enfants. Rachid Saloui est éducateur en milieu ouvert depuis 1999. Il est convaincu que ce dispositif est le plus adapté pour qu’un enfant puisse reprendre ses marques et trouver son équilibre. Lire la suite