Castelnau Mtier-Ste Alauzie. la Mairie se penche sur la destruction des nids de frelons

ActuLot-la vie quercynoise n°3909 du jeudi 15 octobre 2020
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

La Mairie de Castelnau-Montratier dans le Lot veut détruire les nids de frelon sur le domaine public et aider les particuliers à faire de même chez eux.

L’arrivée du frelon asiatique dans le Lot a depuis toujours tenu en alerte les apiculteurs professionnels, amateurs et autres métiers comme l’arboriculture qui nécessitent la présence des pollinisateurs.

En 2018, plus de 30 % des ruchers lotois ont subi l’attaque vorace de cet hyménoptère, arrivé accidentellement en France en 2004. Cette espèce invasive continue sans cesse sa progression, d’environ 100 km par an.

Période hivernale

Sur le Quercy-Blanc, un couple d’apiculteur, les Lavoriero, sensibilisaient en début d’année 2020, la municipalité de Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie, sur l’importance de la destruction des nids, même pendant la période hivernale. En effet, il a pu être observé que certains nids maintenaient une faible activité de l’automne au printemps.

Cet été, M. Serin, un autre apiculteur castelnaudais, interpelait la nouvelle municipalité sur cette problématique.

Même si aucun signalement n’a été porté pour le moment à la mairie, l’apiculteur informait que des particuliers avaient des nids sur leurs propriétés et qu’il serait important d’avoir les aides financières nécessaires pour les détruire.

L’activité de ces nids du printemps à l’automne est en pleine effervescence, et ce sont des professionnels qui doivent obligatoirement intervenir. La destruction suivant les lieux, la complexité pour atteindre le nid, peut s’avérer onéreuse pour un particulier.

Nids de frelons asiatiques ©Bernadette Labattut.

Le conseil municipal sensibilisé

Dominique Marin, le maire de Castelnau, a rencontré M. Serin, et il souhaite informer le conseil municipal de ce problème persistant afin de prendre toutes les mesures nécessaires pour pallier au mieux à ce fléau. « Il n’est pas question de laisser des nids de frelon asiatique non traité et nous ferons ce qu’il faut pour cela. À ce moment, précis nous n’avons pas de référent. Par contre les personnes peuvent avertir la municipalité dès qu’un nid est aperçu sur le domaine public ou si un particulier ne peut assumer seul la destruction du nid sur son domaine. Si le problème doit s’amplifier, nous mettrons en place les services nécessaires. Lors des prochaines délibérations du conseil municipal ce sujet sera évoqué » soulignait le maire.

Le frelon asiatique continuera de faire parler de lui. L’automne va permettre avec la tombée des feuilles des arbres, de mettre à nue, les nids de frelons. Et comme il a été prouvé, outre les piégeages des reines avant leur hibernation, la destruction des nids même à cette époque est conseillée.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.