L’Appel vibrant du mouvement « Nous voulons des coquelicots »

Nous voulons des coquelicots © M-F Plagès.

La vie quercynoise n°3804 du jeudi 11 octobre 2018

Prochain rendez-vous : vendredi 2 novembre 2018 à 18h30 devant la mairie.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Depuis quelques mois on voit fleurir sur les réseaux sociaux « le mouvement des coquelicots », avec des tags de coquelicots qui agrémente certains posts des internautes pour les sensibiliser sur le vaste problème des pesticides. Mais qui est derrière cette mobilisation d’ampleur nationale ?

L’association « Nous voulons des coquelicots » est un groupe de bénévoles, composé d’une quinzaine de personnes issus de milieux très divers. C’est dans l’urgence, face à un constant alarmant, que cette association à vue le jour dont la présidence est assurée par Fabrice Nicolino.

Pourquoi l’Appel « Nous voulons des coquelicots » ?

L’association s’explique : « L’heure n’est plus à compter les oiseaux, les abeilles, les papillons morts et les humains malades. Le constat a été fait tant de fois, au travers de centaines d’études scientifiques rigoureuses, que discuter encore n’a plus de sens. Notre pays est devenu méconnaissable à cause des pesticides. Toutes les politiques ont échoué. Nous lançons depuis le 12 septembre 2018 un immense Appel qui doit provoquer un soulèvement pacifique de la société française. Il pourrait durer deux ans et vise à mobiliser au moins cinq millions de soutiens. C’est ambitieux, mais l’objectif l’est, car il s’agit d’obtenir l’interdiction de tous les pesticides (de synthèse) en France ».

Autour de ce petit groupe de nombreux soutiens, personnalités de divers horizons « l’Appel des 100 » sont venus gonfler les rangs de l’association. L’engagement de chacun ainsi que le soutien de nombreuses associations permettent de faire vivre « Nous voulons des coquelicots ». Mais comme le précise l’association « La vaste campagne qui commence a besoin du soutien de tous, car tous, y compris les journalistes qui en parleront peut-être, sont concernés de la même manière. Chacun, oui

chacun doit trouver la manière sincère et intime de répandre cet Appel, de manière qu’il devienne viral et atteigne le moindre recoin de la société. Pour la raison, évidente pour nous, qu’il n’est pas une parole écologiste ou politique, mais bien un Appel d’humains à tous les autres humains. Pour nous, c’est l’heure, et elle ne repassera pas ».

Pendant toute la durée de l’Appel, c’est-à-dire deux ans, et chaque mois, tous les signataires ainsi que les personnes qui souhaitent soutenir le mouvement, sont invités à se retrouver tous les 1ers vendredis de chaque mois à 18h pour faire vivre cet Appel.

Selon les premières estimations du mouvement des coquelicots, environ 500 rassemblements ont eu lieu en France. Et sur Castelnau Montratier – Sainte Alauzie, à l’initiative de Patrice Prié, une trentaine de personnes se sont réunies, vendredi 5 octobre, à 18h30 devant la mairie. Il explique ses raisons d’adhérer à ce mouvement « je suis un fervent lecteur de Charlie Hebdo qui foisonne d’information. À la lecture d’un article de Fabrice Nicolino sur le mouvement des coquelicots et l’appel national lancé, mon sang n’a fait qu’un tour. Je suis partie prenante sur le secteur de Castelnau car j’ai donné mon nom en tant que référent mais je ne suis pas le seul. Nous allons nous réunir tous les 1er vendredi de chaque mois pour avoir de plus en plus de coquelicots. En parallèle la pétition continue de circuler l’objectif étant de recueillir 5 millions de signatures d’ici deux ans ». Dans le secteur du Quercy-Blanc ce n’est pas évident qu’un dialogue entre agriculteurs bio et conventionnels s’établisse, chacun restant sur ses positions. Mais le fait de voir quelques exploitations se diriger vers une reconversion en biologique donnera l’occasion d’ouvrir un débat positif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.