Nicolas Hans Martin ou l’universalité des individus

Roméo et Kristina © Nicolas Hans Martin

La vie quecynoise n°3756 du jeudi 9 novembre 2017

Nicolas Hans Martin vient pour la première fois à Cahors vendredi 17 novembre présenter à la médiathèque trois documentaires sur la culture rom : « Roméo et Kristina », « Mamaliga », « Un coin de paradis ». Pour raconter tout son travail de réalisateur, de préparation, de tournage, d’enquête, il sera présent pour échanger avec le public.

Ses débuts

Après des études aux beaux-arts et avoir travaillé dans le milieu théâtral jusqu’en 2007, Nicolas Hans Martin commence à faire des vidéos de spectacles avant de rapidement s’essayer à réaliser des courts-métrages et se lancer dans le documentaire. C’est un peu le hasard des rencontres, la curiosité, des études à Prague, l’apprentissage du roumain et du romane, le travail auprès  des réfugiés, et plusieurs voyages en Roumanie qui l’ont conduit à se nouer d’amitié, à avoir l’entière confiance des roms.  L’Europe a beaucoup d’a priori sur les roms comme l’Espagne, la France, la Hongrie, la Pologne et la Roumanie qui est vraiment très anti-tzigane. Le réalisateur précise « je ne fais pas de film militant. Je souhaite faire émerger des personnes, faire apparaître leur universalité en s’approchant d’eux. Être le plus près en révélant l’humanité de ces gens à qui on essaye de la leur enlever. J’ai beaucoup appris auprès d’eux. Mon regard a changé, le leur aussi. Un film ça transforme ». Le point central des  trois films a en commun des histoires de couples, de familles et d’amour. Le réalisateur se donne le temps d’approcher les univers intimes des personnages. Il tourne longtemps au gré de rendez-vous très réguliers, ce qui donne au film une vision  touchante, émouvante des personnes, qu’il filme, tous vivant quotidiennement des situations complexes, difficiles, éprouvantes mais où l’amour est omniprésent.

Programme

Médiathèque de Cahors. « The longest run » de Ma-=rianna Economou, vendredi 17 novembre, à 14 h. Puis « Roméo et Kristina » de Nicolas Hans Martin à 18 h 30. Intervention et débat autour du film en présence du réalisateur.
Médiathèque de Cahors. « Mamaliga » de Nicolas Hans Martin, samedi 18 novembre, à 14 h. Débat autour du film et de la culture tzigane par le réalisateur. Puis « Un coin de paradis », toujours de Nicolas Hans Martin, à 16 h. Rencontre avec le réalisateur et débat autour du film.
Salle des fêtes à Cieurac. « Le gosse » de Louise Jaillette à 16 h puis « Les détracteurs » de Jean-Louis Cros à 17h,dimanche 19 novembre. Projection suivie d’un pot convivial offert par les Toquées de Cieurac.
Maison des services publics à Catus. « Espace » d’Éléonore Gilbert à 18 h 30 et « No London today » de Delphine Deloget, mardi 21 novembre, à 19 h.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.