Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Champ de gestes fait sa rentrée

Tous en piste pour une rentrée tout en danse avec Champ de gestes sur Castelnau Montratier – Montcuq et Pradines.

Au programme : éveil et initiation | danse classique | danse contemporaine | Méthode Feldenkrais

A partir du mardi 8 septembre… Christel Foucault et Fabienne Sutter vous propose de venir vous étirer, nous secouer, rouler, sauter, ramper, courir.

“Ecoutons ce que nos corps ont à nous dire, laissons les s’exprimer avec grandeur, joie et douceur. Enfants, ados, adultes… dansons ! Dansons tous, simplement”.

Lire la suite

Lot. Une aventure familiale de Cahors à Morlaix en Meule bleue

La vie quercynoise n°3900 du jeudi 13 août 2020
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Fin juillet 2020, Frédéric Decremps avec sa bande de copains de l’association « Lot of good day », qui sont à la base de la création du festival « Le Lot en Meule Bleue » du 1er au 3 octobre 2020, à Cahors dans le Lot, présentaient plus en détail la programmation.

En aparté, il annonçait qu’une famille allait relever un sacré défi : celui de relier Cahors à Morlaix et cela tout en meule bleue. À ce titre, l’association prêtait à Annette et Lionel Gay, de Pradines, trois mobylettes, 4 casques roses et 4 capes aux couleurs de l’association.

Annette Gay, avec une bonne humeur communicative, explique ce choix :

« nous devions aller à New-York et avec la crise sanitaire il a fallu trouver une solution de repli. On souhaitait aussi vivre une aventure originale en famille d’où l’idée de faire Cahors-Morlaix en meule bleue ».

Il ne restait plus qu’à trouver les engins à deux roues. Ayant adhéré tout de suite à ce projet, l’association « Lot of good day » a prêté gracieusement les meules bleues avec la condition qu’en retour, ils racontent leur équipée sauvage. Car l’aventure allait se faire en compagnie de 4 enfants âgés de 7, 14, 16 et 19 ans.

À vos marques, prêt, partez

Lire la suite

Un autre regard sur la photo avec Martin Taburet, photographe de Cahors

La Vie Quercynoise n°3758 du jeudi 23 novembre 2017

Martin Taburet

Le jeune photographe de Pradines, non loin de Cahors dans le Lot, s’émerveille devant les petits miracles de la nature. À 27 ans, il est déjà lauréat d’un premier prix de photographie international.

Depuis 3 ans environ, Martin Taburet, installé à Pradines, à deux pas de Cahors dans le Lot, a acquis une belle renommée dans le milieu photographique. Si ses débuts ne le prédestinaient pas à la photo, c’est un parcours assez atypique qui l’a lancé dans ce métier. Ce jeune homme de 27 ans, passionné, curieux, pugnace, patient et observateur… a développé un style de photo, apportant un caractère original, un regard bienveillant teinté d’émerveillement, tout en réinventant parfois, les angles, la composition, la mise en scène, évitant ainsi que les clichés deviennent vite banals. Pas d’images avec le sentiment de déjà-vu dans toutes les photos de Martin Taburet, que ce soit dans les domaines de l’animalier, du patrimoine, du sport, des paysages, des mariages. Lire la suite