Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Tout est une question de temps au royaume du coucou

Médialot jeudi 8 avril 2021, Actu Lot-La vie quercynoise n°3935 du jeudi 15 avril 2021

Au fil des différents confinement tout le monde a pu se frotter à la notion du temps qui passe.

© Marie-Françoise Plagès

Il est un endroit où cette question est plutôt une histoire de passion. Depuis toujours, pour Pierre Ferraris, basé au moulin de Ferrières, à Castelnau Montratier, la mécanique du temps n’a plus aucun secret pour lui. En véritable maître, d’horloge en tous genres, de montre, coucou, des premiers cadrans solaires, des machines des premiers âges de la civilisation, cet horloger de métier, continue de se plonger dans les cycles temporels.

Depuis 2016 il faire vivre son projet du « royaume du coucou ». Pour rappel, Pierre Ferraris, souhaite faire un grand parc à thème sur l’évolution et la mesure du temps à travers les âges. Fort de multiples savoir-faire, avec sa petite équipe de fidèles passionnés, il élabore son royaume : fabrication du coucou géant, constructions de cadrans solaires…

Avancement du projet

Juste en face du moulin de Ferrières, la maison du « royaume du coucou » se prépare à accueillir pour les prochains mois son public. À côté de la maison un pré a été méticuleusement agencé pour faire un parcours ludique et instructif sur le temps.

Pose du premier plot du cadran analémmatique au Royaume du coucou à Castelnau Montratier © M-F Plagès.

Il sera composé d’une rose des vents tout en mosaïque ainsi que d’une dizaine de cadrans solaires : réplique de l’obélisque de la Concorde à l’échelle 1/10e, gnomon à tige droite, style, analémmatique, équation solaire… Pour étalonner les multiples cadrans solaires, le maître du temps et des lieux, guette un ciel sans nuages ainsi que solstice et équinoxe pour les « étalonner ». Un vrai travail de patience.

Son jardin prend forme, pour présenter, ces « montres anciennes » renseignant non seulement l’heure et les minutes mais aussi le cycle des saisons ou permettant de comprendre les mouvements du soleil. Ces étranges fabrications ne manqueront pas d’intriguer les futurs visiteurs.

À écouter parler, Pierre Ferraris, le temps est une grande histoire passionnante qui nous entraîne dans bien des découvertes surprenantes et parfois dans des anecdotes de l’histoire locale.

Confinement et ouverture

Les conditions sanitaires actuelles ne permettent pas encore d’ouvrir au public le parc à thème. Mais le « Royaume du coucou » peaufine son circuit éducatif. En attendant de découvrir les différentes réalisations, n’hésitez pas à découvrir l’avancement du projet au jour le jour sur la page : Album photo du Royaume du coucou

Pour les actualités :Royaume du coucou

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.