Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Une page se tourne pour la pizzeria “Chez Cécile”

Actu Lot-La vie quercynoise n°3931 du jeudi 18 mars 2021

Cécile Davasse a fermé début mars 2021 les portes de sa pizzeria « Chez Cécile » dans le Lot, qui sera reprise par « L’Esprit pizzeria ».

© Marie-Françoise Plagès

Début mars 2021, une vague de messages de sympathie, de soutien, et de regrets a déferlé lorsque Cécile Davasse a annoncé la fermeture officielle de sa pizzeria « Chez Cécile » à Castelnau-Montratier dans le Lot. Elle sera reprise par « L’esprit pizzeria ».

Une nouvelle page s’écrit, aujourd’hui Cécile Davasse souhaite prendre du recul et du temps. Pour l’instant, elle n’a pas de projets précis mais envisage bien de nouvelles aventures. Depuis longtemps, avec son caractère bien trempé, son sourire, sa petite joie de vivre, Cécile aime bien se lancer des défis. Rien ne lui fait peur quand elle part vers de nouveaux horizons.

Cécile Davasse ferme les portes de sa pizzeria à Castelnau-Montratier © Fabienne Valmary.

Une autodidacte

La pizzeria « Chez Cécile » a ouvert le 1er juin 2019 et a fermé ses portes début mars 2021. Cécile Davasse, qui n’en était pas à son premier projet de monter une entreprise toute seule, voulait s’aventurer dans la restauration. Le contact avec la clientèle lui a toujours plu. Elle dresse un bilan très positif de ces deux années.

« C’était un peu fou mais je suis partie totalement en autodidacte pour ouvrir cette pizzeria. Je ne connaissais rien à la restauration. Par contre dès le début les gens ont répondu présents »

Cécile Davasse

Il faut dire qu’elle a été très présente pour répondre à toutes les demandes faisant toujours preuve d’un bon accueil. Elle poursuit : « beaucoup de personnes m’ont soutenu, aidé. Puis j’ai noué aussi de belles amitiés. J’en suis très reconnaissante car j’ai beaucoup appris. ». C’est avec un petit pincement au cœur qu’elle quitte sa pizzeria qu’elle aurait bien voulu voir grandir.

La Covid a mis à mal les projets

C’est la période du Covid-19 et de la crise sanitaire qui a mis à mal ses projets. Cécile Davasse rappelle sa situation à cette époque-là : « 2020 a été une année où je devais faire des choix. Beaucoup de questions difficiles quant à la pérennité de la pizzeria se posaient. Les propriétaires Michel et Françoise qui ne m’ont pas réclamé de loyer pour les deux mois de confinement, ça a été une grande aide, et la fidélité des clients m’a permis de rester ouverte. Mais menant de front deux métiers très prenants cela devenait compliqué de tout gérer. Je n’ai aucun regret d’arrêter la pizzeria. C’était une riche et belle expérience. Et vu tous les messages de soutien cela me fait chaud au cœur ».

En effet, la population, les amis, les fidèles soutiens n’ont pas tari d’éloges sur Cécile Davasse. Une très belle reconnaissance qu’elle chérit précieusement. Peut-être cela lui donnera-t-il l’impulsion pour un nouveau projet ?

[M-F. PLAGES]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.