Castelnau – Ste Alauzie. Fnaca : une cérémonie pas ordinaire

La vie quercynoise n°3828 du jeudi 28 mars 2019
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Pour ce 57e anniversaire du Cessez-le-feu de la guerre d’Algérie, mardi 19 mars, les anciens combattants, la Fnaca, les corps constitués, les élus, le conseil municipal et les castelnaudais se réunissaient au monument aux morts pour honorer cette cérémonie. Lors de la lecture du message du comité national M. Bardoc soulignait « Au jour anniversaire, en 1962, du Cessez-le-feu de la guerre d’Algérie, la France honore nos 30 000 frères d’armes tragiquement disparus durant 10 années de meurtriers combats en Algérie, Maroc et Tunisie… Par delà les brûlures de l’histoire, il est important de faire vivre leur souvenir :

  • c’est les faire apparaître pour ne pas disparaître
  • c’est mobiliser les forces vives de la Nation pour s’élever contre l’indifférence qui génère les déviances, et l’ignorance qui nourrit le racisme et la haine
  • c’est préserver les valeurs de l’Humain… ». Après, il a été procédé à la lecture des noms de ceux « morts pour la France », le dépôt de gerbe, la minute de silence et la Marseillaise.

La remise des médailles @Marie-françoise Plagès sur info-web-sud-quercy.fr

Au cours de la cérémonie, trois récipiendaires recevaient la médaille de combattants pour service rendu à la Nation : Jean-Claude Apchié, Maurice Cubaynes et Robert Perrier.

À la fin le maire à tenu à souligner en présence de tous des « remarques » qui ont été faites lors d’une cérémonie sur la visibilité des noms, sur le mémorial, qui s’effacent à cause de l’usure du temps. Une lettre d’un collectif avait été adressée à la municipalité pour la sensibiliser sur ce sujet. Patrick Gardes informait des travaux, à hauteur de 5000 €, qui seront faits sur le monument aux morts afin que tous les noms soient gravés à nouveau pour « garder vivant le souvenir de tous ceux qui sont tombés ».

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.