Lot. Charte en faveur de l’égalité hommes et femmes

La vie quercynoise n°3826 du jeudi 14 mars 2019
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Le vendredi 8 mars 2019, lors de la journée internationale de la femme, Jérôme Filippini, préfet du Lot, recevait dans ses locaux les services de l’État du département : ARS, Banque de France, DDCSPP, DDT, DSP, DGFIP, DIRECCTE, DSDEN, la Gendarmerie, Pôle Emploi, UDAP et les services de la préfecture pour remettre à chacun des services une charte en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. Conscients des enjeux qui s’attachent à cette démarche, les services de l’État de Cahors se veulent exemplaires. En quelques lignes la charte s’articule autour de ces différents axes :

  • réunir les conditions d’une libre parole de toutes et tous, par l’identification d’un référent ou d’une référence égalité au sein de chaque service de l’État.
  • impliquer les instances représentatives du personnel dans la gestion de l’égalité professionnelle
  • accompagner l’évolution de carrière des femmes
  • garantir une meilleure articulation entre vie privée et vie professionnelle
  • prévenir et lutter contre les violences sexistes et sexuelles au travail.

Le préfet Jérôme Filippini entouré des services de l’État © MF-Plagès.

Jérôme Filippini s’est exprimé sur des points précis de la constitution de cette charte « nous avons travaillé durant plusieurs mois. Nous avons décidé de participer et de prendre notre part de cette rencontre nationale qui est l’égalité des femmes et des hommes. Tout ne dépend pas de nous mais l’État dans le Lot se doit d’être exemplaire. Il nous fallait des engagements concrets au sein des services de l’État dans le Lot. Ça recouvre beaucoup de choses comme tout d’abord la bonne information, la libre circulation de la parole entre les uns et les autres. Pour accéder à ses droits il faut d’abord les connaître. Notre 1er engagement est de libérer la parole entre les femmes et les hommes. Et nous avons décidé aussi de faire ce qu’il faut pour corriger à notre niveau toutes les discriminations notamment pour les femmes vis-à-vis des hommes. Donc nous souhaitons être attentifs à tout cela. Dans la charte un des objectifs est de prendre part contre la lutte contre les violences sexistes et sexuelles qu’elles soient physiques ou verbales. La charte présentée est un aboutissement et ce n’est certainement pas une fin ».

Ce document n’est que le commencement d’une démarche, d’une action qui se veut pérenne.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.