Castelnau – Un centre de secours tout neuf pour les pompiers

La Vie Quercnoise le 6 juillet 2017

Jean-Paul Lacouture à la découpe du ruban, entouré des élus et des sapeurs-pompiers de Castelnau-Montratier.

Le nouveau centre des pompiers de Castelnau-Montratier (Lot) a été inauguré le vendredi 30 juin 2017.

Du 5 septembre 2016 au 22 mars 2017, le Centre d’Incendie et de Secours de Castelnau a effectué des travaux importants, à hauteur d’environ 170 000 €, pris en charge en intégralité par le SDIS de Cahors.

Le bâtiment ne répondait plus aux normes types de la catégorie des Centres de Premières Interventions pour les raisons suivantes : local alerte inexistant, vestiaires sous-dimensionnés avec absence de sanitaires, absence de local hygiène et désinfection, l’ensemble des locaux était vétuste et inadapté. Aujourd’hui le centre de Castelnau est doté de deux remises, d’une salle de réunion, d’un vestiaire hommes, d’un vestiaire femme, d’une réserve, de sanitaires, d’un bureau chef de centre et d’un office.

Le vendredi 30 juin 2017, à 19 h, les pompiers bénévoles de Castelnau, accueillaient au centre de secours, pour l’inauguration de ces nouveaux locaux les Castelnaudais, Jean-Paul Lacouture (directeur de cabinet de la Préfète), Aurélien Pradié (député du Lot), le colonel Bernard Tachet des Combes, le Capitaine Jean-François Vargues, Serge Rigal (président du Département et du Casdis), Jean-Claude Bessou (président de la CCQB et conseiller départemental), les maires de Castelnau et des communes environnantes : Patrick Gardes, Bernard Resseguié, Maurice Roussillon et Claude Pouget…

Tour à tour, chacun dans leur discours soulignait unanimement l’engagement, le dévouement, l’abnégation, la promptitude et l’importance d’un CIS dans les zones rurales.

Un peu d’histoire

Patrick Gardes, rappelait brièvement l’historique du centre de secours qui « a été construit sous la mandature d’André Valmary. Le terrain a été acquis par la commune le 16 novembre 1983 et le bâtiment fut construit par le SIVM (Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple) de l’ancien canton de Castelnau et financé par les communes au prorata de leur population. Son inauguration eut lieu en novembre 1990 en même temps que les tribunes du stade de Moussur et de la bibliothèque. C’est l’œuvre de l’architecte castelnaudais, Jean-Luc Rames. Depuis la fin des années 90 il a été transféré au département ».

Engagement et dévouement

Les sapeurs-pompiers inspirent souvent des valeurs de respect, de courage et font preuve de beaucoup d’altruisme. À ce titre, le nouveau député du Lot, Aurélien Pradié souhaitait saluer « le professionnalisme avec lequel depuis de nombreuses années beaucoup d’entre-vous ont vu évoluer ce métier et aujourd’hui continue à servir avec une méthode, une rigueur, un dévouement, un engagement qui vous caractérise… Les centres de secours comptent parmi un maillage territorial essentiel qu’il faut tendre à renforcer ». Serge Rigal félicitait aussi l’engagement des pompiers tout en précisant que le département compte une trentaine de centres de secours, ce qui représente environ 970 pompiers. Il adressait un mot à l’attention des pompiers de la caserne de Castelnau et adressait au chef de centre Bernard Cambes, toute sa reconnaissance pour sa fidélité et son dévouement. Et Jean-Claude Bessou de spécifier « c’est une juste reconnaissance d’offrir à nos sapeurs pompiers, un cadre adapté. L’actualité nous démontre combien leurs missions sont difficiles mais essentielles ».

Le centre de secours de Castelnau-Montratier est composé de 25 sapeurs-pompiers volontaires : 1 officier, 6 sous-officiers et 18 hommes du rang. En logistique il comprend : une ambulance, un camion-citerne rural, un camion-citerne de grande capacité, un véhicule léger tout terrain et un véhicule tout usage. Il couvre 6 communes défendues en 1er appel (Castelnau-Montratier, Sainte-Alauzie, Cézac, Pern, Flaugnac, Saint-Paul). Pour l’année 2016, il y a eu 170 sorties de secours : 29 incendies, 135 secours d’urgence aux personnes et 6 opérations diverses.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.