Recrudescence d’abandon : appel aux dons

La vie quercynoise n° 3708 du jeudi 8 décembre 2016

Danilelle Diczy.

Le refuge « La Mère aux Bêtes » tire la sonnette d’alarme sur la recrudescence des abandons et fait appel à la générosité de tous pour les soins aux nombreux animaux recueillis. En septembre (n° 3696), La Vie Quercynoise rappelait l’engagement de Danielle Diczy auprès des animaux. En recueillant les animaux de tous poils après des abandons, des mauvais traitements, elle offre grâce à son refuge « La mère aux bêtes » une seconde vie pour ces animaux avant qu’ils puissent être adoptés pour la plupart. Son caractère, son expérience, son amour pour les bêtes sont des éléments déterminants et essentiels qui lui permettent de résoudre souvent des situations délicates. En matière de sauvegarde, elle avoue qu’au vu de la non-considération de l’homme par rapport à l’animal, pour dire non, refuser de venir en aide à un animal, c’est très difficile. Mais un sérieux problème se pose depuis quelques semaines. Un phénomène la désempare : une recrudescence d’abandon jamais vu, depuis de la création du refuge, sur le mois de novembre : plus de 20 chiens. Plusieurs raisons : la situation économique, des hospitalisations, des maladies invalidantes et un lot d’expulsion avant la trêve hivernale. Si les personnes mises à la rue trouvent à se reloger par les services sociaux, les animaux ne sont pas acceptés dans ces structures. Ces compagnons fidèles se retrouvent aussi sans logement, sans famille. Le refuge répond favorablement au maximum de ce qu’il peut héberger. Mais le contexte est alarmant. Danielle Diczy, une battante qui ne baisse jamais les bras, qui trouve des dénouements heureux à des situations inextricables, à bien besoin de soutien. Le refuge fait donc appel à la générosité de tous ceux qui se sentent concernés, sous forme de dons ou d’apports matériels. Si vous souhaitez aider l’association « La mère aux bêtes » aurait besoin : de couvertures usagées, de croquettes chiens ou chats, des médicaments généraux vétérinaires (vermifuges, anti-puces, bandages, désinfectant…), de matériel (laisses, jouets…).

La situation est difficile, tout est fait dans l’urgence, mais dans le plus grand respect de l’animal, alors n’hésitez pas à la contacter via : sa page facebook (Danielle Diczy) ou http://lamereauxbetes.fr

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.