Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Comment sortir des produits phytosanitaires ?

Actu Lot / La vie quercynoise n°3892 du jeudi 18 juin 2020
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Alors qu’un « plan de sortie du glyphosate » concernant les agriculteurs doit se mettre en place, certaines exploitations trouvent que la transition n’est pas sereine.

Au lieu-dit Coussol, Sylvain Longueville et son père Jacques, souhaitent témoigner de toutes leurs interrogations. L’exploitation familiale qui a démarré avec de la production de légumes vend particulièrement aujourd’hui, en gros ou demi-gros, de mi-août à mi-octobre, des raisins de table : centennial (sans pépins), chasselas, damlas, muscat, Alphonse-lavallée, Ribol.

Aujourd’hui ce que la loi veut imposer, la transition agroécologique n’est pas encore actée, c’est de ne plus utiliser de produits phytosanitaires pour, en ce qui concerne l’exploitation familiale des Longueville, désherber les rangs de vigne.

Du coup c’est le retour au machine d’antan comme la décavillonneuse, pour faire ce travail. Celle-ci retourne le « cavaillon » qui est au pied des souches afin d’éliminer les mauvaises herbes à la sortie de l’hiver.

« On revient à la culture d’il y a 100 ans. Cela demande plus de travail car il faut passer plusieurs fois entre les rangs et les inter-rangs. Avant d’interdire un produit il faudrait en trouver un de rechange » se défend Jacques Longueville. Il a vu passer de nombreux produits phytosanitaires bien plus toxiques « Des pesticides violents » comme il souligne.

Lire la suite

Lot. La FDSEA et les Jeunes Agriculteurs du Lot ne lâchent rien

La vie quercynoise
Avant que le Conseil d’Agriculture Lotoise ne se réunisse, à la DDT, la FDSEA et les JA du Lot affirmaient qu’ils maintiendraient la pression pour défendre leur métier.

Après s’être mobilisés le mardi 8 octobre 2019 à Cahors en dénonçant autour de différentes actions leur ras-le-bol, contre « l’agribashing, le Ceta, le Mercosur », la FDSEA et les JA du Lot ne lâchent pas la pression.

En écho à la mouvance nationale qui se déploie sur l’hexagone, aujourd’hui les agriculteurs lotois sont plus que jamais déterminés à continuer leurs actions. Aussi FDSEA et JA se retrouvaient, ce jeudi 24 octobre 2019, dans les locaux de la DDT du Lot à Cahors, pour amener au préfet des projets agricoles pour les 10 à 15 ans à venir. Ils souhaitent faire passer un message clair au préfet : «les importations inéquitables et autres surtranspositions, les attaques incessantes contre notre profession, le double discours sur l’alimentation, ça suffit ! ». Lire la suite

FDSEA. Une reconnaissance qui se fait attendre

La vie quercynoise n°3773 du jeudi 8 mars 2018

La FDSEA du Lot continue ses actions d’informations et de défenses des agriculteurs.

La reconnaissance, la valeur du travail n’a jamais été aussi présente dans les discussions, les différentes actions ou manifestations.

La Fdsea, qui tiendra son assemblée générale le jeudi 8 mars, à Lamagdeleine axera sa journée sur des points cruciaux afin que la profession puisse réellement être reconnue dans sa pleine valeur. L’intervenant de la journée sera Arnaud Rousseau, président de la Fédération des Oléaprotagineux. Au travers de ce congrès annuel en présence des 300 à 400 adhérents (plus de 1000 adhérents lotois sont inscrits), qui se déplacent pour cette rencontre annuelle, la Fdsea donne l’occasion de parler des sujets en cours : faire le point après le salon de l’agriculture sur les échanges qu’il y a pu avoir avoir le ministre de l’agriculture et les timides avancées qui se profilent, continuer de suivre le dossier concernant les zones défavorisées, Lire la suite