Castelnau Montratier – Sainte Alauzie. Les vœux de la nouvelle commune

La vie quercynoise n°3716 du jeudi 2 février 2017

La salle des fêtes de Castelnau Montratier – Sainte Alauzie faisait le plein pour les vœux traditionnels de la nouvelle année. Autour du maire Patrick Gardes, du maire adjoint et délégué Bernard Rességuier, des conseillers municipaux, de M. Bernard Michot, le nouveau maire de Pern, de Mme la députée Dominique Orliac, et de Jean-Claude Bessou, président de la CCQB et conseiller départemental, la foule des grands jours était bien présente. Pendant deux heures, avec sérieux et souvent beaucoup d’humour Patrick Gardes et Bernard Rességuier ont fait le bilan de l’année écoulée sur les deux communes tout en motivant le rapprochant, « l’union et non la fusion » de ces deux villages dont les liens amicaux ne sont plus à prouver. Malheureusement il est à déplorer, comme les années précédentes, les tristes événements, avec les attentats, qui ont endeuillé la France. Aussi avant de commencer son discours, Patrick Gardes a demandé à l’assistance d’observer une minute de silence républicaine.

Castelnau-Montratier en quelques points

  • la création de la Maison de Services Au Public, inaugurée le 11 octobre 2016, au sein de la médiathèque. La MSAP, c’est la possibilité, d’être accueilli sur un même site par du personnel spécialisé (Sabine Lasfargues, Yves Rouquette, Laura Coreia) d’obtenir des informations, d’effectuer des démarches administratives relevant de plusieurs administrations ( Centre Médico Social, Espace Personnes âgées, Lot Aide à Domicile, Adar, Quercy-contact, MSA, Restaurants du coeur, Secours catholique, Les résidences du Quercy-Blanc, Accueil de Loisirs, Crêche, Caf, Assurance Maladie, Pôle Emploi, Carsat, Mission locale du Lot…). Heures d’ouverture sans rendez-vous : mardi (9h-12h / 16h30-18h), mercredi (9h-12h / 14h-18h), vendredi (9h-12h / 16h30-18h), samedi (10h-12h). Heures d’ouverture sur rendez-vous : mardi, jeudi et vendredi de 14h à 16h30. Site : www.castelnau-montratier.fr
  • les écoles restent avec des effectifs stables : 50 élèves en maternelle répartis en 2 classes et 86 élèves en élémentaires répartis en 4 classes.
  • 5 nouveaux commerces sur la commune : Céline fleurs, le Bel utile, La tour de Pizz’, la Bulle de bien-être, bijoux-senteurs et fantaisie, et la reprise d’Autovision par Élodie et Mélanie Boyer. Comme le soulignait le maire « des personnes désirent vraiment s’installer sur Castelnau, à nous de les faire vivre et de ne pas attendre qu’ils ferment pour qu’on se rende compte qu’il manque ! »
  • sur la ZAC de Peyrettes dont la compétence de gestion revient à la CCQB, il sera fait appel à un partenaire pour en faire la promotion
  • les chemins en Quercy ralliant les départements du Tarn et Garonne et du Lot, dont certains tracés s’étendent sur le secteur de Lalbenque, Cahors, Castelnau-Montratier et Vazerac sont en bonne voie.
  • le maire vantait chaleureusement l’implication du personnel de l’ALSH, de la municipalité, de la médiathèque et du dynamisme des associations, poumons essentiels de la commune.

Les projets

  • en matière d’urbanisme la commune a fait l’achat de 4ha de terrain sur la zone de Lamalaudie
  • un grand questionnement est en cours sur le devenir des bâtiments de l’ancienne école Ste Marie
  • le maire rappelait les fâcheux déboires de la maison de retraite de Castelnau et Montcuq en évoquant la défaillance de toute une chaîne d’acteur mais il reste optimiste sur le devenir actuel des finances qui petit à petit retrouvent une stabilité
  • la maison de santé est toujours d’actualité et est essentielle pour maintenir les services de proximité en zone rurale
  • les ailes du moulin à vent de Castelnau sont à l’étude pour leur remise en état
  • examiner la possibilité d’agrandissement du cimetière…

Les vœux de Bernard Rességuier

« que la sérénité revienne un peu sur notre planète car elle a été mise à mal » voilà ce qu’il souhaitait à chacun avant de dresser comme il sait si bien le faire, avec sérieux mêlé à beaucoup d’humour, une petite pointe d’émotion dans la voix, un bref historique de notre territoire et de ces unions de communes qui font tant parler. La France est presque une exception avec ses 36000 communes par rapport à ses homologues européens : Belgique (2500), Allemagne (12000 communes et 30 millions d’habitants de plus que la France), Italie (8048). En 2017, les restrictions budgétaires représenteront environ 1 milliard 1/2 d’euros mais le regroupement des communes suffira-t-il ? « De quoi sera fait demain si ce n’est de nouvelles restrictions budgétaires ? » soulignait-il avant de rassurer les castelnaudais sur la vitalité et les finances saines de Sainte-Alauzie. « De tout temps nous avons eu souci de notre patrimoine à Sainte-Alauzie. L’atelier d’artiste rénové, adapté est opérationnel. Les espaces publics sont bien entretenus. Les besoins pour 2017 sont minimes et la réserve communale permettra d’auto-financer l’extension du cimetière. L’association AMBC, envisage de mettre en valeur un autre moulin, celui de Ramps ainsi que sa borne miliaire, et de tracer ou réhabiliter des chemins de randonnées autour de ces axes patrimoniaux » signalait-il avant de rajouter la vitalité des associations qui créent l’événement en période estivale.

Une belle union empreinte de beaucoup de sympathie, d’amitié qui s’est retrouvée tout au long de la soirée autour d’un copieux buffet pour lequel les conseillers municipaux, se sont mis en quatre, pour servir tout le monde, dans une ambiance chaleureuse.

Marie-Françoise Plagès

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.