Castelnau. La grand rue accueille une sympathique fleuriste

La vie quercynoise n°3683 du jeudi 16 juin 2016.

Nouvelle fleuriste à Castelnau-Montratier dans le Lot.

Au n°  24 de la rue Clemenceau, Céline Cosnier, forte d’une expérience de 20 ans en tant que fleuriste, a ouvert les portes de son nouveau magasin « Céline fleurs », le 10 juin.

Avec son mari, chef de cuisine dans un restaurant gastronomique et ses enfants, alors qu’ils étaient installés dans le Var, ils ont décidé de venir s’installer dans le Lot. Mais la décision a été mûrement réfléchie, « et nous ne regrettons absolument pas ce choix » souligne Céline. Ayant des attaches familiales à Lalbenque cela a conforté leur décision. De son « ancienne vie » elle reconnaît ne pas avoir profité pleinement de sa vie de famille, ici dans le Quercy, elle a trouvé la sérénité. La région lui plaît beaucoup, les gens sont accueillants. Elle avoue « j’ai eu un très bon accueil des commerçants, des castelnaudais. J’ai été bien entouré, beaucoup aidé ». Son magasin est ouvert du mardi au samedi de 9 heures à 12 h 30 et 15 heures à 19 h 00. Elle propose des fleurs, des bouquets, des compositions (mariage, deuil, cérémonie…) et peu aussi faire des livraisons avec certaines conditions.

  • Renseignements et information au : 05 65 23 47 70.

Marie-Françoise Plagès

Castelnau. « On n’est jamais aussi bien protégé que par soi-même »

La vie quercynoise n°3683 du jeudi 16 juin 2016.

Les enfants et leurs permis piéton.

Le permis piéton : une grande opération nationale, mais aussi à Castelnau-Montratier dans le Lot.

Chaque année depuis 2006 une grande campagne de prévention du risque piéton chez les enfants de 8-9 ans se met en place. Cette opération mise en œuvre et financée par l’association prévention MAIF, en partenariat avec la Gendarmerie nationale, la Police nationale, la Préfecture, l’association des maires de France et l’Éducation nationale, a été dispensée auprès de 26 élèves du CE2-CM1 de l’école publique de Castelnau-Montratier. Cette action prend tout son intérêt car les jeunes enfants font partie de la catégorie des piétons les plus vulnérables. Quelques exemples : l’enfant est souvent dissimulé par sa petite taille de la vue des conducteurs, Il appréhende difficilement les dangers de la circulation et ne sait pas évaluer les distances… Lire la suite