Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Patrimoine de nos enfants à Ramps

La vie quercynoise n°3840 du jeudi 20 juin 2019
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Le Quercy est vraiment une terre d’une richesse historique qui étonnera toujours et dont le patrimoine grâce à quelques passionnés est mis en valeur. La mission de ce samedi 8 juin 2019 pour l’association de Patrimoine de nos enfants, avec sa trentaine de bénévoles, était de débroussailler les sentiers de randonnée, ainsi que de dégager l’abri de l’âne qui est au pied du moulin de Ramps. En fin de matinée le dégagement de cet abri a permis de trouver l’emprise au sol, et un des gongs de la porte d’entrée.

Site de Ramps

Le moulin de Ramps Lire la suite

Publicités

Castelnau-Montratier : Nouveau chantier pour Patrimoine de nos enfants

Rendez-vous ce samedi 8 juin 2019 à 8 h 30.

Lors de la dernière assemblée générale de l’association Patrimoine de nos enfants, a été évoqué le projet de refaire les murets en pierre sèche du chemin de Clary. C’est un projet qui pourra vraiment débuter dans un futur proche, le temps d’obtenir les autorisations et d’envisager au mieux la restauration. Heureusement les chantiers ne manquent pas sur la commune pour l’équipe. Ainsi, l’association va investir ce samedi 8 juin 2019, le site de Ramps pour un nettoyage découverte de « la cabane de l’âne ». Ce sera l’occasion pour ceux qui ne connaîtraient pas de profiter en plus d’une vue panoramique vraiment exceptionnelle et de faire des révisions historique sur la borne miliaire. Rendez-vous à 8 h 30 devant la Maison Jacob avec café et petite revue de presse des dernières infos. Lire la suite

Inauguration à Sainte-Alauzie. Le moulin de Ramps au grand jour

Inauguration du moulin de Ramps © MFPlagès.

La vie quercynoise n°3808 du jeudi 8 novembre 2018

 MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

La nouvelle commune Castelnau Montratier – Sainte Alauzie présentait aux habitants, aux passionnés du patrimoine et de l’histoire, le moulin de Ramps qui a retrouvé belle allure.

Jour de fête, samedi 1er novembre 2018 dernier au pied du moulin de Ramps. La foule des grands jours, élus, représentant de l’État, habitants, passionnés en tout genre se pressait sur le site, pour l’inauguration officielle du moulin. Tous à l’unanimité étaient admiratifs du point de vue à 360° qui s’offrait depuis le moulin, et ravi de découvrir pour certains, la première fois, le moulin dans ses plus beaux atours. Comme pour la pose du toit, les éléments étaient de la partie, un soleil magnifique augurait Lire la suite

Castelnau-Montratier-Sainte-Alauzie : Le moulin de Ramps a retrouvé « son chapeau »

La dépose du toit du moulin © M-F Plagès

Médialot samedi 13 octobre 2018, La Vie Quercynoise le samedi 20 octobre 2018

Opération délicate ce mardi 9 octobre 2018.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Toutes les conditions météos étaient réunies pour redonner vie au moulin de Ramps, ce mardi 9 octobre. Une foule d’amateurs éclairés, de curieux avisés, tous cheveux au vent, car celui-ci s’est invité généreusement pour l’occasion, s’amassaient ébahis, autour du moulin, pour assister à son « coiffage ». L’opération ne semblait pas si facile mais les professionnels, charpentiers, ouvriers, manœuvres aux gestes sûrs et assurés ont en un rien de temps permis au moulin de retrouver en partie son allure d’antan. Menacé de finir à l’abandon dans le paysage quercynois le moulin de Ramps a pu, grâce à des passionnés, de véritables passeurs de mémoire, avoir toute l’attention qu’il méritait. Ce projet de sauvegarde qui a émergé en 2014 pour empêcher que le temps et l’oubli ne fassent leur travail trop rapidement, a pu trouver un écho favorable en 2016 quand l’AMBC et la commune de Castelnau-Montratier-Sainte Alauzie ont soutenu cette initiative. Positionné sur une propriété privée, afin que les travaux nécessaires puissent être effectués il a été trouvé un compromis avec Bernard de Maismont propriétaire des lieux : un bail emphytéotique a été consenti jusqu’en 2038.

  • Le moulin de Ramps était le dernier moulin à vent du Quercy-Blanc qui menaçait de tomber en ruine. Propriété de la seigneurie de Ramps, il fut détruit en 1588 pendant les guerres de religion en tant que place protestante. Tous ces biens ont été reconstruits et notamment les deux moulins, à eau et à vent, qui figurent sur la carte de Cassini (cf. secteur de Cahors cartographié entre 1762 et 1776). La tour du moulin porte la marque de ces événements où les deux époques de construction sont lisibles par la différence des pierres utilisées et de leur mise en œuvre. La date de l’abandon du moulin n’est pas connue mais une photographie de 1961 conservée aux Archives Départementales (fonds Cayla) le montre avec deux vergues restées fixées à la tête de l’arbre moteur présent sur le rail de roulement du toit, lui-même reposant sur le couronnement de la tour.

 

  • Après la mobilisation de passionnés, l’importance de conserver des traces patrimoniales d’une histoire collective, la commune de Castelnau Montratier-Sainte Alauzie et l’association des Amis des Moulins de Boisse et du Canton ont rendu possible cette opération de sauvegarde et de protection.  Aujourd’hui, après des travaux de maçonnerie réalisés, cet été, par Jean-Yves Ser, il arbore un toit entièrement conçu par Xavier Couture, qui avoue « avoir réalisé pour la première fois une charpente pour un toit de moulin », en pin Douglas venant du Massif-Central, un bois réputé imputrescible. Mais il en faudrait plus pour intimider ce charpentier de métier. Et le résultat est superbe.  Avec sa fière allure, non loin d’une ancienne voie romaine et de la borne milliaire, le moulin de Ramps s’offre à la vue de tous, se laissant admirer. Mais il n’a pas encore dévoilé tous ses secrets…