Paris-Moscou à vélo de juin à août 2017

La vie Quercynoise n°3747 du jeudi 2 septembre 2017

Patrice Prié, Lotois de Castelnau-Montratier et Flaugnac, accompagné de Jean-Pierre Combes et Raymond Margaillan a vécu une belle aventure à vélo.

Sur la route des Moscoutaires

Le lundi 29 mai, au point zéro, sur le parvis de Notre-Dame de Paris, trois compères cyclistes commençaient une épopée, un voyage extra « ordinaire » :  Lire la suite

J’irai dormir chez vous selon les moscoutaires

La Vie Quercynoise n°3740 du jeudi 20 juillet 2017

Les petits français découvrent la douceur de vivre à la russe…

L’aventure Paris-Moscou continue avec son lot de rencontres et d’incidents…

L’aventure cycliste Paris-Moscou, de trois compagnons de route Jean-Pierre Combes, Raymond Margaillan et Patrice Prié, qui a débuté le lundi 29 mai a connu moult péripéties depuis le point de départ au kilomètre zéro devant la cathédrale Notre-Dame de Paris. Leur début a été marqué par un accueil très chaleureux en Belgique, soutenue par une belle chaîne de l’amitié qui a rendu la traversée agréable durant trois jours consécutifs. Sur ce genre de trajet, ce qui est à craindre en premier, c’est le temps. Tous les trois son d’avis qu’ils n’ont pas été du tout gâté « monter la tente sous la pluie, démonter sous la pluie, rouler sous la pluie et recommencer avec parfois du vent » soulignent Raymond et Jean-Pierre n’a pas été facile, ni agréable. Lire la suite

Les trois moscoutaires

La Vie Quercynoise n°3733 du jeudi 1er juin 2017

Ç’est l’histoire d’une grande amitié, entre trois cyclistes sexagénaires, qui au cours de rencontres, de discussions, vont trouver l’occasion d’imaginer un projet, pas si fou que ça, de voyage à vélo : Paris-Moscou. Sans emprunter la même route que le célèbre écrivain russophile Sylvain Tesson qui a fait la route en side-car Paris-Moscou, sur les traces des troupes napoléoniennes, Patrice Prié, Jean-Pierre Combes et Raymond Margaillan concoctent leur voyage afin d’allier plaisir de pédaler et découverte des contrées qu’ils vont traverser. Loin d’être néophytes dans le cyclisme, ils ont préparé avec sérieux l’itinéraire. La hantise avant le départ c’est l’oubli d’un papier, d’un point important mais c’est cela aussi l’aventure, de trouver une solution à n’importe quelle problématique. Lire la suite