Des apiculteurs débrouillards réalisent des inventions astucieuses pour sauver les abeilles.

Un reportage de France 3 Alsace, présentait le 5 juillet 2018, l’invention d’un apiculteur amateur qui est aux « petits soins pour les abeilles depuis 40 ans ». Comme tout apiculteur il est très vigilant face aux attaques des frelons asiatiques qui pourraient décimer rapidement toutes ses ruches. Il a créé avec un ami, un piège ingénieux, sélectif qui ne retient que le frelon asiatique. Ce dernier est attiré à l’intérieur d’un caisson aéré par de petites ouvertures, un appât à base de miel attire le frelon qui s’engouffre dans un cône que le laisse entrer mais dont la sortie est impossible. Et cette invention a fait ses preuves. Il a réussi à piéger des centaines d’individus, qui représente à 95 % de frelons asiatiques.

Un autre reportage de France 3 Nouvelle Aquitaine, présente l’idée d’une apicultrice qui au lieu de piéger les frelons, a mis tout en œuvre afin d’assurer la protection des abeilles. Le dispositif stop-it perturbe le mode de chasse des frelons asiatiques. Ce système a été mis au point après 3 ans d’études, aujourd’hui il est breveté. La commercialisation est sur le point d’être lancée.

Alerte aux frelons européens et asiatiques dans le Lot

La vie quercynoise n°3797 du jeudi 23 août 2018

Les incidents avec des nids de frelons sont rares mais souvent impressionnants. Mais les ruches du Lot ne s’en relèvent pas.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS
Nid de frelon asiatique.
Nid de frelon asiatique. (© Pierre Selim, image d’illustration Flickr)

Mercredi 8 août 2018, alors que se déroulait une course pédestre à Vayrac, dans le nord du Lot, des frelons européens ont piqué une quinzaine de coureurs qui sont passés trop près du nid. Ce genre d’incident, plutôt rare, rappelle qu’aujourd’hui deux espèces bien distinctes de frelons cohabitent en France. Le frelon asiatique n’est pas plus dangereux que le frelon européen. Mais leur attaque est souvent massive lorsqu’ils sentent un des leurs en danger, ou s’ils veulent préserver la colonie. Ces deux espèces diffèrent sur leur mode de nidification, leur comportement ou leur expansion. Afin de mieux comprendre, les risques sur la biodiversité, le devenir de certaines espèces pollinisateurs, souvent des proies faciles pour ces mangeurs d’insectes. Michel Bétaille, président du Groupement de défense sanitaire des abeilles du Lot, a accepté de faire le point sur ces hyménoptères qui parfois créent de véritables psychoses.

Sainte Alauzie-Ouverture du Sant’al café

L’ouverture prochaine du Sant’al Café.

La vie quercynoise n°3785 du jeudi 31 mai 2018

Audrey le Mault, qui connaît cette jeune femme dynamique, surprenante, artiste, photojournaliste, cavalière émérite ? Elle est aussi multiple que tout ce qu’elle a entrepris dans sa vie. Impossible de la confiner dans un seul registre. Lotoise d’origine, ses pas l’ont amené loin, très loin dans des endroits où s’aventurer en tant que femme seule, n’est pas évident. Après des études politiques à l’EHESS, spécialisée sur l’Asie Centrale Persanophone et l’Afghanistan, elle parcourt la plupart du temps, à cheval et en solitaire, en tant que photo-journaliste, l’Afghanistan, l’Asie Centrale, les grands espaces de Centrasie. Un monde qui a priori n’est pas évident et pourtant elle a su se faire une place, et revenir avec des photos-reportages incroyables dont certains ont fait l’objet d’expositions à Paris. Catherine Baratti Elbaz parle du travail d’Audrey en ces termes «Elle a su se faire accepter des cavaliers tartares et berbères. Ses photographies racontent et témoignent avec force de cette immersion parmi les centaures et chimères d’Orient. Hautes en couleur, et d’une énergie folle, ses photos sont saisissantes et ne laissent pas indifférents ».

Aujourd’hui Audrey le Mault a investi l’atelier d’artiste de Sainte-Alauzie vous essayer de faire vivre ce lieu, voici en quelques lignes son projet qu’elle souhaite réaliser grâce à la participation de tous : « Chers amis, Ça y est ! Le Sant’al’ café est sur le point d’ouvrir ses portes Lire la suite

Castelnau Montratier. Piscine intercommunale – ouverture de la saison

Médialot le 1er juin 2018, La vie quercynoise n°3786 du jeudi 7 juin 2018

Ouverture de la piscine le samedi 2 juin 2018

Cadre de verdure, détente, farniente, douceur de vivre, quel est cet endroit où il fait bon s’arrêter de prendre le temps ? La piscine intercommunale de Castelnau est ce lieu où l’on peut conjuguer, trempette, bronzage, jeux, le temps de reprendre quelques forces. Mais qu’on ne s’y trompe pas, il y a aussi des accrocs des longueurs. Ils sont peu mais assidus, palmes, masques, équipés ils arpentent aux premières heures d’ouverture le grand bassin sous l’oeil vigilant et bienveillant de l’équipe de surveillance : Clément Ceskin (responsable), Sylvie Bourdon, Fanchon Cailleau et Andrieu Lilian (BNSSA). Et les maîtres nageurs seront assez stricts sur le respect du règlement : information et protection avant tout. La piscine dénote d’une belle fréquentation, selon la communauté de communes du Quercy-Blanc qui gère la structure, l’an dernier il a été enregistré 13 000 visiteurs. Ce n’est pas rien, et cela prouve que cet espace est un point attractif non négligeable pour la commune.

Dans une eau chauffée à 27° les nageurs peuvent profiter de : jacuzzi, toboggan (ouvert de 14h à 17h), jets d’eau, bain bouillonnant, pataugeoire ombragée.… Une vaste aire de repos en pelouse est propice à la détente et buvette.

Lire la suite

Lot – éducation. Les tablettes numériques s’invitent dans les salles de classe

Le numérique un soutien pour l’enseignement.

La vie quercynoise n°3784 du jeudi 24 mai 2018
Le numérique une nouvelle technologie qui devient indispensable comme soutien en milieu scolaire.

Le numérique envahit de plus en plus notre quotidien, jouant un rôle essentiel dans la société actuelle. Il n’est plus rare, et cela même devient obligatoire, de voir les institutions, les administrations, passer par le numérique pour faciliter de nombreuses démarches. En zone rurale où quelques handicaps apparaissent comme l’accès à une bonne connexion, avoir de bons outils, être bien équipé sont des axes essentiels que le Conseil départemental souhaite améliorer. En matière d’éducation, la France investit de plus en plus dans les projets numériques. Ces dernières semaines, 1 200 tablettes numériques ont été mises en service dans vingt collèges publics du Lot grâce au Conseil départemental. Xavier Papillon (directeur académique) entouré de Serge Rigal (président du département du Lot), de Pierre Passemar (principal du collège), au sein d’une classe de 5e du collège Gambetta de Cahors, découvraient comment un enseignant peut orienter son cours avec l’usage des tablettes numériques. Le professeur de mathématiques, Fabien Cabanel et aussi référent numérique pour les collèges lotois, faisait la démonstration auprès de ses élèves de ce nouveau format de cours. Lire la suite

Lot. Zoom sur une association : la bibliothèque sonore du Lot, ses atouts, ses services…

Pierre Montreuille, président de la biblitohèque sonore du Lot.

La vie quercynoise n°3782 du jeudi 10 mai 2018
Créée il y a 27 ans, la bibliothèque sonore du Lot, à Cahors, est au service des personnes qui, physiquement, sont dans l’incapacité de lire.

La bibliothèque sonore du Lot, créée en 1991, est une émanation de l’association des Donneurs de Voix, qui a vu le jour en 1971 à Lille grâce au Lion’s Club. Actuellement, il en existe 115 à travers la France, et des grands départements en ont plusieurs. Rares sont ceux dépourvus de ce service. Dans le Lot, la bibliothèque sonore est basée à Cahors mais rayonne sur tout le territoire. L’objectif est de sortir de leur isolement les personnes qui ne peuvent plus lire, quel que soit leur handicap, en leur permettant d’écouter des livres, des magazines, des journaux et revues, enregistrés sur CD ou clé USB.

Les services

Lire la suite

Cahors Cahors – centre des impôts. Déclarations de revenus, quels changements pour cette année ?

De g. à droite) : Mme Maréchal (directrice départementale), Mme Defresnes (directrice pôle des métiers) et M. Lohat (référant P.A.S).

La vie quercynoise du jeudi 26 avril 2018
Le prélèvement à la source qui devait être effectif cette année, sera opérationnel, seulement en janvier 2019.

Le prélèvement à la source se met en place mais n’enlèvera pas l’obligation de chaque déclarant à se connecter via son espace privé pour faire sa déclaration « ce nest pas parce que tout est automatisé quil ne faut pas déclarer. Avoir son espace particulier sur la plateforme impots.gouv, doit être un réflexe pour les contribuables. Tous les documents (relevant de cette administration) y sont archivés » souligne Mme Maréchal, directrice départementale du pôle financier, à la DDFIP. L’accent est mis par les agents de la perception pour que chaque personne puisse avoir un espace personnalisé sur le site internet qui permet d’accéder à toutes les déclarations (taxe d’habitation, formulaires annexes, taxes foncières…) ainsi qu’à une messagerie facilitant les questions-réponses sur des sujets précis.

La déclaration papier : « exceptionnelle » !

Lire la suite