Sainte-Alauzie. Ouverture du Sant-al café

La vie quercynoise n°3789 du jeudi 28 mai 2018

Depuis ce week-end le Sant-al café, auberge des arts à ouvert ses portes. Audrey le Mault promet un voyage dépaysant tout en restant dans un cadre de verdure resplendissant. Cet endroit est multiple à l’image des activités qui vont s’y développer. Et puis il est certain que le charme, l’accueil et la convivialité saint-alauzienne sont connus, reconnus et fortement appréciés. Jusqu’au 1er juillet, à l’occasion de la visite à Sainte Alauzie de « Āstād » (maître) Nouraqa Balutch, le Sant’al’café se met à l’heure afghane !
Laisser-vous surprendre et offrez à vos papilles un voluptueux voyage au son des tablas !
La cuisine afghane rappelle la cuisine indienne par sa diversité, mais Lire la suite

Sainte-Alauzie : Ooooh beads (Ooooh les perles) à découvrir absolument !

©Marie-Françoise Plagès

Médialot le 26 juin 2018, la vie quercynoise n°3789 du jeudi 28 juin 2018
L’atelier de création est ouvert à tous.

Pour la saison estivale Carol Ann Van Blerk ouvre son atelier d’artiste, tous les mardis de 14 à 16h, afin de faire découvrir son métier, un peu magique, de créatrice de perles de verre. Installée dans un écrin de verdure à Sainte-Alauzie, Carol Ann, graphiste de métier, passionnée de chevaux, est littéralement tombée sous le charme des perles en 2004 et commence à les collectionner. Puis en 2015,  de manière autodidacte, elle se lance dans la fabrication de perles de verre, chalumeau, mandrin et baguette de verre en mains. Si les débuts étaient un peu hésitants aujourd’hui elle possède un vrai savoir-faire qu’elle partage avec enthousiasme lors de la fête annuelle de Sainte-Alauzie ou en ouvrant son atelier. Un travail tout en patience : choisir les couleurs,  commencer à faire fondre le verre sur une tige d’argile, se laisser guider dans les graphismes, les formes,  travailler la grosseur et le gabarit de la perle, ajouter quelques incrustations… Une perle unique vient de naître. Lire la suite

Castelnau. 1ère édition de la Nuit des églises

La commune de Castelnau Montratier – Saint Alauzie est très riche au niveau patrimonial et historique. Clairsemées dans la paroisse de Castelnau, de nombreuses églises (11 sur la commune et plus d’une vingtaine sur un plus large rayonnement) sont souvent méconnues. De plus, souvent à la charge des municipalités, elles sont « une épine » dans le budget communal ou source de problèmes lors de détérioration et d’usure du temps. La population, les associations, seraient à même de redorer ce patrimoine qui est le nôtre, au-delà de toutes croyances ou confessions religieuses. Et ces petits joyaux oubliés, méconnus sont empreints d’un passé historique non négligeable : notre histoire. Comme le souligne les défenseurs du patrimoine local « on ne peut défendre, sauver, s’intéresser au patrimoine que si on le connaît bien ». Depuis 2011 une manifestation à caractère national se déploie sur le territoire « la nuit des églises ». Cette année elle aura lieu du 30 juin au 7 juillet 2018. Son but : Lire la suite

Vallée du Lendou. La sécurité incendie, tous concernés

La vie quercynoise n°3788 du jeudi 21 juin 2018

Les communes de CEZAC, Lascabanes, L’Hospitalet, Pern, St Cyprien et Ste Alauzie planchent sur la sécurité incendie sur leur territoire.

Une réunion de travail riche et intense s’est déroulée mardi soir 12 juin à la mairie de CEZAC, à l’initiative de son maire, Maurice ROUSSILLON , en étroite collaboration avec le lieutenant AHFIR du SDIS du LOT et Gérard BILLARD Président de l’ASA du Quercy Blanc. Il s’agissait de remettre sur la table un vieux dossier qui n’avait pas pu aboutir pour des raisons diverses et variées et pourtant toujours d’actualité. A l’ordre du jour : Lire la suite

Boisse et Cézac. Patrimoine – beau succès pour les moulins frères

Boisse dans le cadre des journées du petit patrimoine de pays.

Pour la 21e édition de la journée nationale du patrimoine de pays et des moulins, le moulin de Boisse et de Lamothe à Cézac étaient largement à l’honneur ce dimanche 17 juin. Quand il est question de patrimoine, de retrouver des savoirs anciens, de se pencher sur quelque 400 ans d’histoire, une très large partie de la population se déplace. C’est donc de nombreux visiteurs qui se sont succédés sur les deux sites pour le plus grand bonheur de Thérèse Rességuier-Lacalmontie et Bernard Rességuier qui commentaient, avec force de détails et d’anecdotes, l’histoire de ces moulins.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les enfants de l’école de Pern aussi étaient sous les feux de la rampe, tel des artistes, leurs dessins accrochés aux grilles du site de Boisse. Ils avaient imaginé, inventé, leur vision d’un moulin. Dans un grand souffle, et aider par des vents bienfaiteurs ces dessins ont été exposés au musée d’art MOA dans la ville Atami au Japon. Une belle reconnaissance.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petit patrimoine. Les deux moulins frères ouverts à Boisse et à Cézac

©AMBC

Le samedi 16 et le dimanche 17 juin, c’est la 21e édition de la journée nationale du patrimoine de pays et des moulins. La naissance de ces journées est le résultat de la fusion de deux événements distincts : de la journée nationale des moulins créée en 1995 par le lotois Roland Agrech et de la journée du petit patrimoine pilotée par la FNASSEM. Les actions se déroulant le même jour il paraissait logique qu’elles mènent des actions communes. Elles se sont rejointes en 2006 pour ne faire plus qu’une journée à rayonnement national : les Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins, depuis d’autres associations et partenaires se sont associées. Lire la suite

Sainte Alauzie-Ouverture du Sant’al café

L’ouverture prochaine du Sant’al Café.

La vie quercynoise n°3785 du jeudi 31 mai 2018

Audrey le Mault, qui connaît cette jeune femme dynamique, surprenante, artiste, photojournaliste, cavalière émérite ? Elle est aussi multiple que tout ce qu’elle a entrepris dans sa vie. Impossible de la confiner dans un seul registre. Lotoise d’origine, ses pas l’ont amené loin, très loin dans des endroits où s’aventurer en tant que femme seule, n’est pas évident. Après des études politiques à l’EHESS, spécialisée sur l’Asie Centrale Persanophone et l’Afghanistan, elle parcourt la plupart du temps, à cheval et en solitaire, en tant que photo-journaliste, l’Afghanistan, l’Asie Centrale, les grands espaces de Centrasie. Un monde qui a priori n’est pas évident et pourtant elle a su se faire une place, et revenir avec des photos-reportages incroyables dont certains ont fait l’objet d’expositions à Paris. Catherine Baratti Elbaz parle du travail d’Audrey en ces termes «Elle a su se faire accepter des cavaliers tartares et berbères. Ses photographies racontent et témoignent avec force de cette immersion parmi les centaures et chimères d’Orient. Hautes en couleur, et d’une énergie folle, ses photos sont saisissantes et ne laissent pas indifférents ».

Aujourd’hui Audrey le Mault a investi l’atelier d’artiste de Sainte-Alauzie vous essayer de faire vivre ce lieu, voici en quelques lignes son projet qu’elle souhaite réaliser grâce à la participation de tous : « Chers amis, Ça y est ! Le Sant’al’ café est sur le point d’ouvrir ses portes Lire la suite