Cahors. Une première mondiale avec l’ensemble “Double expression” à l’auditorium

Actu Lot-La vie quercynoise n°3938 du jeudi 6 mai 2021

L’ensemble Double Expression rend hommage à Saint-Saëns en enregistrant l’intégrale des œuvres pour harmonium à l’auditorium de Cahors. Une première mondiale.

En cet anniversaire du centenaire de Camille Saint-Saëns, pianiste, organiste et compositeur français, le très lotois Emmanuel Pélaprat a voulu marquer le coup. La salle de l’auditorium du dimanche 25 jusqu’au vendredi 30 avril 2021 a pris des allures de salle d’enregistrement.

Une première

Le projet porté par l’ensemble Double Expression, composé d’Emmanuel Pélaprat (organiste, harmoniumiste…) et Jérôme Grangeon (pianiste) est de créer en ce lieu, loin du fourmillement habituel, un enregistrement de l’intégrale de l’œuvre pour harmonium d’art de Camille Saint-Saëns. Une vraie première mondiale puisque jusqu’à présent elle n’existe pas. Et tel un chercheur, Emmanuel Pélaprat est allé farfouiller dans les rayonnages de la Bibliothèque Nationale de France pour ressortir et mettre en lumière des partitions manuscrites encore méconnues. Ce répertoire s’étend de la période de 1858 à 1919.

Jérôme Granjon, Thomas Duran, Eiichi Chijiiwa et Emmanuel Pélaprat lors de l’enregistrement à l’auditorium de Cahors © M-F Plagès

Afin de mener à bien ce projet l’ensemble Double Expression, à géométrie variable, reçoit deux musiciens : Thomas Duran (violoncelliste) et Eiihi Chijiiwa (violoniste). Tous sont médaillés, premiers prix et issus du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. L’aventure ne s’arrête pas là, même si encore le label de distribution n’est pas tout à fait déterminé, Etienne Collard supervise en tant que directeur artistique et ingénieur du son, le futur enregistrement. Il porte d’importants projets artistiques depuis ces dernières décennies dans le milieu discographique de la musique classique avec les plus grandes maisons de disque. Cette sortie s’annonce donc sous les meilleurs auspices.

Naissance du projet

L’idée est venue lors d’une rencontre, où Emmanuel Pélaprat à l’harmonium et Jérôme Grangeon au piano, accompagnaient la petite messe de Rossini. Par la suite ils joueront ensemble les 6 duos piano-harmonium. Donc dans une continuité logique, le projet de l’intégrale des œuvres pour l’harmonium d’art se dessinait en intégrant le violon et le violoncelle.

Emmanuel Pélaprat souligne qu’avec cet enregistrement il veut

« porter haut et fort les compositeurs français. De nombreux pays sont friands de la musique française, ce qui donne une belle représentation dans le monde mais la France ne la met que trop rarement en avant, voir pas du tout ». Jérôme Grangeon rajoute « Camille Saint-Saëns doit reprendre la place et l’importance qu’il doit avoir. C’est une grande figure qui accompagne la renaissance de la musique française avec ce répertoire nous survolons 50 ans de musique ».

L’intégrale en novembre 2021

L’enregistrement, qui comprendra trois disques (environ 3 h 30 de musique) va remédier à rétablir cette méconnaissance de notre riche patrimoine musical français. Le projet finalisé sortira en novembre 2021. Le souci du détail et de la minutie sont essentiels pour une meilleure écoute alors les musiciens ont décidé de jouer sur des instruments d’époque : un harmonium Mustel de 1898 (la Ferrari des harmoniums), un piano à queue Érard de 1886 (le plus grand qui existe), un Omobono Stradivari (6e fils du célèbre Antonio Stradivari), et un violoncelle Bernadel de 1820. Il est à souligner que c’est aussi de la musique française joué par des Français. À peine l’enregistrement fini que déjà la Chine, l’Allemagne et l’Espagne ont prévu de faire venir le quatuor. Cocorico !

Ce projet de CD porté par Claiss’Cahors prévoit dans la programmation du festival de cet été de programmer des extraits de cette future production lors du concert de clôture du 2 août à Catus. Sonia Sempéré Pélaprat impliquée dans la programmation du festival dévoile qu’une Guest Star devrait créer la surprise. Mais avec un grand sourire elle préfère laisser planer le suspens. Alors bonne musique à tous !

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Renseignements et réservation pour Classi’Cahors : classicahors.com, festivalclassicahors@orange.fr ou 06 08 00 83 60.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.