Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Lot Arts Vivants et résidence d’artistes à la Maison des Moulins

Actu Lot-La vie quercynoise n°3933 du jeudi 1er avril 2021

Une résidence d’artistes a été reçu à la maison des Moulins de Castelnau-Mointratier dans le Lot du 15 au 20 mars 2021.

© Marie-Françoise Plagès

Dans le cadre de leurs missions de développement culturel, les agences de la plateforme des Arts vivants en Occitanie ont initié un projet culturel et artistique innovant à l’attention de jeunes pré-adolescents. Ce sont 7 départements qui accueilleront durant 7 semaines de résidence offrant à 7 groupes de jeunes de 11 à 15 ans l’occasion de participer, d’expérimenter par eux-mêmes et de nourrir le processus de création à travers des temps d’ateliers et d’échanges avec les artistes. Plusieurs disciplines seront expérimentées : exploration sonore, écriture, art plastique, théâtre et mise en scène.

Dans ce cadre-là, la Cie des Petites gens de Perpignan, pilotée par la metteuse en scène Muriel Sapinho et une comédienne, a proposé, par le biais de Lot Arts Vivants, un stage de mise en scène et de jeu pour les jeunes de la Maison des moulins basée à Castelnau-Montratier dans le Lot.

La restitution de cette résidence artistique à la Maison des Moulins de Castelnau-Montratier dans le Lot ©Emmanuelle Laudat.

Ateliers théâtre

Du 15 au 20 mars 2021, les pré-adolescents ont travaillé autour d’ateliers de théâtre sur des extraits d’un texte de Simon Grangeat « Révolte ». L’objectif étant de découvrir un univers esthétique et sensible par lequel on peu s’exprimer, prendre connaissance des divers métiers du spectacle, participer à la création d’un projet, prendre confiance en soi…

Dimanche 21 mars 2021, une dizaine de jeunes donnait face à un petit public, très restreint, afin de respecter les règles sanitaires, la restitution de leur résidence d’artistes.

Dès les premiers instants, l’interaction avec la comédienne, la metteuse en scène et les jeunes était palpable. Comme une sorte de connivence qui s’était établie minutieusement durant ces 10 h de travail artistique. Le directeur de la Maison des moulins, Rachid Salaoui, confiait :

« il était important de proposer aux jeunes des activités. Ce projet de théâtre les a de suite intéressés et captivés. Sur une durée courte d’apprentissage il est ressorti un très beau résultat. J’ai été vraiment étonné lors de la restitution. De voir tout le travail accompli par la Cie des petites gens pour capter, mobiliser et intéresser les jeunes est impressionnant ».

L’adjoint au maire, Rémi Dupont, qui était présent a été très touché par le spectacle.

« C’était grandiose avec une restitution admirable et une belle liberté d’expression. Tout le monde a joué d’une manière cohérente en s’exprimant à leur manière avec leurs mots. En plus, j’imagine que cela leur demande un grand effort de parler en public. Ils nous ont touchés, par leurs « cris » d’enfant qui veut s’exprimer tout en s’affirmant. Chacun s’est appliqué à jouer et ils nous ont procuré un grand bonheur. Il y avait une forte charge émotionnelle ».

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.