Visages d’ailleurs du 22 au 24 octobre. Conférence, concert et cinéma autour du Kurdistan

ANNULÉ—ANNULÉ—ANNULÉ—ANNULÉ

L’association « Visages d’ailleurs », en partenariat avec la communauté de communes de Lalbenque-Limogne et CinéLot, propose un festival de 3 jours, 22, 24 et 25 octobre, autour du Kurdistan : « un grand peuple sans état ». Au programme : conférence et débat, concert et cinéma.

Un projet ambitieux, passionnant

  • Jeudi 22 octobre 2020, à la salle de conférence, J.J Chapou, à Lalbenque, à 20 h 30, conférence avec deux historiens considérés comme les meilleurs spécialistes du Proche Orient et de la Question Kurde. Raymond Kévorkian , déjà venu pour les festivals consacrés à l’Arménie et la Syrie et Hamit Bozarslan, la référence sur l’histoire de la Turquie contemporaine et l’histoire du Kurdistan. Deux grandes pointures en la matière. Tarif : participation libre.

La conférence-débat s’articulera autour de la question Kurde et la géopolitique du Proche-Orient.

  • Samedi 24 octobre 2020, concert à l’église d’Aujols par le Trio Rusan Filiztek.

Grand événement. Un groupe très attendu

Concert du trio Rusan Filiztek à l’église d’Aujols à 20 h 30 ©Rusan Filiztek.

François Aria (guitare flamenca), Sylvain Barou (duduk Arménien, cornemuse et flûte irlandaise), Rusan Filiztek (saz, oud et chant). Programme : composition de Rusan Filiztek et chants traditionnels de l’Anatolie, de Mésopotamie et Araméens Hamit Bozarslan est un des meilleurs spécialistes reconnus de l’histoire de la Turquie contemporaine et de la Question Kurde. Directeur d’Etudes à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales ( EHESS), kurde d’origine turque c’est un des intellectuels français les plus lucides sur son pays d’origine, le Moyen-Orient et ses crises.

Réservation : Office du tourisme Vallée du Lot : Lalbenque : 05 65 31 50 05 – Limogne : 05 65 24 34 28 ou mail : ava46@orange.fr

Visages d’ailleurs : le Kurdistan du 22 au 24 octobre 2020 à Lalbenque et Aujols ©Kuresh Anbari-creative-commons.

  • Dimanche 25 octobre 2020, séance cinéma en partenariat avec CinéLot, salle de conférence, à Lalbenque à 18 h : « My sweet Pepperland » du réalisateur Hiner Saleem.

Werstern oriental, burlesque et absurde , avec l’actrice iranienne Golshifteh Farahani, bannie par les mollahs, vibrante dans ce rôle d’insoumise.

L’histoire : dans les montagnes du jeune Kurdistan indépendant, un couple glamour défie l’ordre ancien… Un western oriental plein de panache, avec Golshifteh Farahani (« Paterson »). Baran, qui a combattu comme peshmerga pour l’indépendance du Kurdistan irakien, se refuse, une fois celle-ci conquise, à moisir à Erbil, la capitale, pour profiter des miettes du nouveau pouvoir. Après une tentative ratée de retour à la maison – sa vieille mère essayant compulsivement de le marier –, il est affecté comme shérif dans une bourgade de montagne, où se rejoignent les frontières avec l’Iran et la Turquie. Son prédécesseur a été assassiné par un chef de bande, Aziz Aga, qui entend poursuivre tranquillement ses trafics (notamment de médicaments périmés) et garder le village en coupe réglée. Labelle institutrice venue d’ailleurs, Govend, contrecarre également les lois non écrites en vigueur : non seulement elle veut éduquer les enfants, mais à 28 ans, toujours célibataire, elle prétend diriger sa propre vie. En outre, il lui arrive d’aider les jeunes maquisardes kurdes de Turquie qui, elles aussi, dérangent les affaires du potentat local.

Sélection officielle « Un certain regard » festival de Cannes 2013 avec 7 nominations.

Hiner Saleem, de son vrai nom Azad Shero Selim, né le 9 mars 1964 à Akré (Kurdistan iraquien), est un réalisateur, scénariste, producteur de cinéma d’origine kurde, qui a fui le régime de Saddam Hussein à 17 ans pour ne pas avoir à rentrer au parti Baas.

Dans un récit autobiographique publié en 2004, Le fusil de mon père, il raconte les exactions commises contre le peuple kurde, son enfance et son adolescence marquées par l’arrivée au pouvoir de Saddam Hussein.

Contact et renseignements :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.