Castelnau Mtier – Ste Alauzie. Une saga familiale qui traverse la grande histoire

Médialot samedi 11 avril 2020, La vie quercynoise samedi 11 avril 2020

« Gueule noire et rose blanche », le nouveau livre de  Jean-Claude Bataille Poulain va sortir.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

À peine a-t-il fini d’éditer son roman policier « MarkSam » que Jean-Claude Bataille Poulain s’est lancé dans une toute autre intrigue faite d’histoires, de destins qui se croisent, se côtoient, se perdent de vue, se retrouvent… Une sorte de grande saga familiale qui pourrait ressembler à son histoire, puisque des souvenirs sont bien réels mais où la fiction a sa part surtout quand il a dû imaginer, romancer des rencontres, des faits dont personne n’avait gardé de souvenirs. Aussi « Gueule noire et rose blanche » son 5ème roman est d’un tout autre style.

« Comme chaque hiver,je commence à écrire un roman. Puis un jour un cousin m’apprend le décès d’une tante. Cela a fait remonter en moi des souvenirs de ma grand-mère qui avait eu 14 grossesses et je me suis rendu compte que la famille petit à petit partait : oncle, tante, grands-parents, parents… Mais en fait, qu’est-ce qui reste de toute cette histoire, de tous ces destins de vie » précise l’auteur.

Pour cette histoire, qui a pour décor le Nord de la France, à la fin du XIXème siècle, l’écrivain va retracer l’histoire de trois générations. Celles-ci seront confrontées, à la dureté de la vie dans les bassins miniers. D’où ces fameuses gueules noires dont les destins oscillent entre amours, quotidien, guerre et esprit de famille.

Jean-Claude Bataille Poulain s’est ainsi intéressé à la généalogie de sa famille, un travail de recherche qu’avait déjà entamé son frère. Il a pu retrouver une très grande partie de ses ancêtres. Loin de lui, l’idée de faire un « livre de famille », l’histoire est en grande partie romancée, bien que la généalogie et des personnages sont bien réels. Les femmes tiennent un grand rôle dans le livre, « ces roses blanches » qui sont la colonne vertébrale du foyer.

Ce sont elles qui parfois ont des choix complexes à faire dans une France qui se veut morale. Les histoires d’amours évoquées sont bien palpables, si des coups de foudre amènent parfois de mauvaises décisions, il y a toujours un homme bien plus aimant qui saura ôter les misères passées. Et c’est toujours avec pudeur et prudence que le romancier parle de la vie rude des hommes. 

« C’est un roman porté sur l’oubli de ceux qui ont fait ce que nous sommes » souligne Jean-Claude Bataille Poulain . Un livre pour tous où chacun peut trouver son histoire.

  • Le livre sortira courant du mois de mai. Il est possible de faire une réservation auprès de Jean-Claude Bataille Poulain, via sa page Facebook : JiCé Bataille-Poulain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.