Cotylédon photographies. L’indicible secret des choses ou l’émotion à portée de clic

AVRIL 2020
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Dans l’Aveyron, une artiste photographe, travaille sur

« l’indicible secret des choses minuscules ».

D’une fleur, d’un insecte, d’une herbe elle extrait l’essence, de ce monde minuscule, pour au travers de ses séries de macrophotographies, en extraire toute la beauté « indicible » et émouvante. Tout un royaume que l’on distingue à peine à l’oeil nu se dévoile. Dans notre monde d’hyper actif, de poser le regard sur l’infini petit permet de retrouver une certaine « âme d’enfant ».

Durant cette période de confinement, « Le Cotylédon photographies » propose sur sa page Facebook une « expo maison » chaque jour. De quoi égayer et dynamiser le moral. À regarder sans modération… Aujourd’hui, mercredi 8 avril, c’est la rencontre d’une coccinelle à damier et d’une fourmi sur une fougère. Et la leçon du jour : la tolérance…

Quand l’indicible se dévoile devant l’objectif de Maïa Thibault©Cotyledon photographies.

« L’indicible secret des choses minuscules » se décline sous la forme d’un coffret ou d’une exposition itinérante :

  • le coffret comprend 58 macrophotographies de Maïa Thibault dont chacune est accompagnée d’un mot évocateur. Il joue ou se déjoue de la photo. Tout se mêle pour laisser libre cours à l’imaginaire. Pour exemple : une toile d’araignée retenant un chapelet de gouttes de rosée devient, face à l’objectif de la photographe, une méduse.
  • avec 28 macrophotographies Maïa Thibault a construit une exposition itinérante. Celle-ci convient très bien pour des médiathèques, des maisons de la nature et autres lieux de rencontre et d’éducation. Chaque tirage est sur un format unique de 33 x 60 cm. Et l’exposition peut servir aussi de point de départ pour toutes sortes d’ateliers créatifs.

Maïa Thibault travaille avec l’association Anémochorie, porteuse du projet. L’artiste souligne « l’association Anémochorie à pour vocation de proposer une approche artistique de la sensibilisation à l’environnement. Nous souhaitons par nos regards artistiques participer à l’éveil d’une compréhension sensible des liens qui nous unissent à notre environnement ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.