Tourisme. Le Quercy-Blanc une destination pleine de promesses

Vie quercynoise n°3877 du jeudi 5 mars 2020
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

L’office de tourisme du Quercy-Blanc tenait jeudi 27 février, son assemblée générale à Cézac. Depuis le 1er janvier 2020, il a rejoint trois entités touristiques : Cahors-Saint-Cirq Lapopie, Vallée du Lot et du Vignoble, et pays de Lalbenque-Limogne, pour former un EPIC (Établissement Public à Caractère Industriel et Commercial). Un statut juridique qui convient au mieux pour ce genre de fusion. Clémence Payrot présidente de ce nouveau regroupement brossait, en fin de réunion, un tableau très encourageant de cette fusion pleine d’avenir.

Quercy-Blanc, bilan 2019

12 347 visiteurs sont passés dans les deux points d’accueil de Castelnau (25%) et Montcuq (75%). La clientèle étrangère est en légère baisse environ moins 6 % par rapport en 2018. Le top 7 des pays de provenance : Grande-Bretagne, Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Australie, États-Unis et Canada ex-æquo. Les pèlerins qui sont aussi en légère baisse continuent d’arpenter les chemins. 67 % d’entre-eux sont des français et pour le reste 31 nationalités différentes sont représentés. En tête : Allemagne, Belgique, Canada, Suisse, Australie et État-Unis. L’office de tourisme remarque que la clientèle canadienne est en hausse sur le chemins de Saint-Jacques de Compostelle. Les éditions ont réédité les plupart des brochures, dépliants.

Un nouveau guide fait son apparition suite à une forte demande des visiteurs : le guide dégustation. Il répertorie les producteurs et viticulteurs en Quercy-Blanc.

L’office de tourisme a aussi évoqué la participation au comité technique du label Vignobles et découvertes sur la zone AOP Coteaux du Quercy. Ce label a été obtenu en mai 2019. Le groupe de travail dont fait partie l’office de tourisme poursuit ses actions d’animation du réseau des prestataires.

Les objectifs : amélioration de la qualité d’accueil dans les chais, meilleure connaissance des acteurs oenotouristiques entre eux, création d’évènements pour accroitre l’offre existante…*

Présentation du nouvel EPIC par sa directrice Clémence Payrot © M-F Plagès.

Différentes actions

L’office de tourisme poursuit ses efforts pour maintenir un excellent niveau qualité auprès de ses visiteurs. Il tient compte de tous les avis communiqués sur Google, Tripadvisor et en direct.

La participation de l’office au programme « Oh my Lot ! » a pour objectif d’attirer de nouveaux actifs et de faire évoluer l’image et la notoriété du Lot. « Cette appellation partage bien des avis mais c’est une marque qui exprime la fierté et le lien affectif que les habitants entretiennent avec leur territoire » soulignait l’office de tourisme.

Les randonnées

En partenariat avec la CCQB et l’association « Castelnau, le patrimoine de nos enfants », le circuit du vallon de Lestang, a été revu : création d’un circuit en boucle avec un balisage et une nouvelle fiche descriptive. Un nouveau circuit a été créé sur la commune de Saint-Daunès. La balade de Friton le caneton à Castelnau-Montratier a été remise au « goût du jour ». Ce travail a été fait en partenariat avec le responsable Enfance Jeunesse de la CCQB. Les jeunes de la commune lors d’un atelier ont réalisé avec un design plus moderne tous les panneaux et le balisage.

Le nouvel EPIC

Clémence Payrot directrice de l’EPIC qui regroupe 4 grands offices, présentait les grands projets « actuellement nous avons la gestion de trois espaces importants : l’espace de congrès à Bessières, la plage aux ptérosaures et les phosphatières du Cloup d’Aral qui enregistre 14 000 visiteurs chaque année. Le nouvel EPIC compte 37 salariés. Aujourd’hui sous cette nouvelle forme nous préparons la saison au mieux. Cette fusion nous a amené des personnes très motivées et impliquées dans leur travail avec une belle dynamique. Bientôt il va sortir, à 40 000 exemplaires, un magazine qui va regrouper les différentes destinations touristiques et les incontournables (activités, artistes, musées, châteaux…). On a une base de données conséquentes qui permet de répondre à des demandes spécifiques en matière de logements et de nuitées. La tâche dans les mois qui viennent est de regrouper les sites internet de chaque structure sur un seul site. Pour exemple le site de Cahors-Saint-Cirq Lapopie totalise environ 400 000 visites par an. Ce nouveau site sera plus ergonomique. Et nous maintenons notre présence sur les réseaux sociaux : Instagram, Twitter et Facebook. Mais que l’on se rassure tout ne sera pas centralisé à Cahors ».

Maintenant que l’office de tourisme du Quercy-Blanc est entré dans la cour des grands il est certain que sa visibilité s’en trouvera agrandit. L’avenir est porteur de belles promesses.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.