Lot. « La malle des anges by CC », une boutique zen déco en Quercy-Blanc

La vie quercynoise n°3861 du jeudi 14 novembre 2019
La boutique en ligne « La malle aux anges by CC » permet à sa créatrice, une lotoise, de vendre ses propres créations déco et ses coups de cœur.
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Une jeune femme battante originaire de Saint-Paul-de-Loubressac dans le sud du Lot, curieuse, à l’imagination créative vient de se lancer dans une boutique en ligne où elle vend de la décoration maison ainsi que ses propres créations. « La malle des anges by CC » recèle d’innombrables idées cadeaux originales.

Après de grandes études dans le commerce international, la Saint-Pauloise d’origine voulait partir vers de nouveaux horizons mais la vie en a décidé autrement. Suite au décès de son père en 2005 elle reprend les rênes de l’entreprise qu’il dirigeait. C’est en juillet 2018 qu’elle souhaite donner une autre envergure à sa carrière professionnelle « j’avais besoin de vivre une passion qui m’aide à m’épanouir » précise-t-elle.

La malle aux anges by CC, une boutique déco zen dans le Quercy-Blanc © malle aux anges.

Boutique en ligne en parallèle de son métier

Après beaucoup de questionnements, de remise en question elle se dit « pourquoi je ne monterais pas une petite boutique en ligne de décoration en parallèle de mon métier ». Ce n’est pas sans réfléchir qu’elle se lance dans l’aventure car depuis plus de 10 ans elle s’est toujours intéressée à la décoration, au bricolage. Elle ajoute avec un grand sourire et une certaine fierté « tous les meubles chez moi ont été chinés, retapés, décorés ».

Inspiration zen, nature et champêtre

Les objets vendus sont d’inspiration zen, nature, très champêtre dans des matières comme le bois, le fer, le lin. Pour la plupart ce sont des articles naturels, recyclés et d’autres viennent des pays nordiques Norvège, Belgique, apportant une touche « d’esprit scandinave » à sa boutique en ligne.

Ces deux métiers elle les mène de front et ne souhaite rien changer à cette situation même si les journées sont très chargées. Elle confie « pour moi c’est devenu essentiel ce travail de création à côté de mon activité professionnelle principale. J’aime les gens, le contact et vivre pour ce que j’aime. J’ai trouvé mon exutoire ».

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.