Castelnau Mtier-Ste Alauzie. Succès et réussite pour la fête de la M.A.S

La vie quercynoise n°3858 du jeudi 24 octobre 2019
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Pour sa 7e édition la Maison d’Accueil Spécialisée chemin d’Éole a vu les choses en grand. L’événement annuel, tant attendu par la quarantaine de résidents, a réuni plus de 160 personnes : amis, proches, personnels de la Mas, élus de la commune, autres institutions (maison de retraite de Montcuq, Institut Camille Miret, Boissor…). Une remarquable réussite qui a su donner le sourire à chacun.

« Le handicap n’empêche pas de faire la fête » est un des leitmotiv du directeur Christophe Hidalgo. Avec un franc sourire il racontait l’émulation que la préparation de cette fête a généré au sein de la MAS. « Les résidents se préparent tous depuis plusieurs semaines à nous recevoir chez eux. Il ne faut pas oublier que cette maison c’est la leur. Ils nous ouvrent leur porte. Cette journée est importante aussi à ce niveau car elle permet aux familles, aux proches de voir le contexte dans lequel sont pris en charge les résidents» précise-t-il. D’ailleurs pour la préparation du repas, la veille, toute la maison résonnait au rythme de la musique et de chants. Un bel enthousiasme qui marque l’importance d’une telle journée. Si celle-ci n’était pas radieuse ce vendredi 18 octobre, elle a pu s’organiser à l’extérieur, avec de grandes tablées et une buvette comme dans les fêtes de village. À l’intérieur, ceux qui le souhaitaient pouvaient voir une exposition photo relatant des activités de l’année faites au sein de la MAS. Des séries de photos-reportages dénotant du dynamisme des résidents.

M. Hidalgo (directeur de la M.A.S) entouré des principaux intervenants départementaux et nationaux agissant auprès des personnes en situation de handicap©M-F-Plagès

Plusieurs nouveautés ont fait leur apparition cette année : un repas organisé et préparé en partie par les résidents, ainsi que la constitution d’un comité festif, 10 personnes environ, au sein de la MAS assuré par les membres du personnel. L’implication de chacun peut se voir à tous les niveaux. Ce comité festif, avec un budget autonome a organisé en partenariat avec Phil’anthrope, le rugby, les comités des fêtes de Saint-Paul et Castelnau, la municipalité, Top méca… toute la logistique permettant ainsi que la fête soit une réussite. Et pour que l’ambiance soit à son comble, le groupe Les Dégâts Locos assuraient la partie musicale. Tout le monde s’en est donné à coeur joie jusqu’à tard dans l’après-midi.

« Je suis fier de manager des équipes comme ça au quotidien. Ce sont de belles équipes. Le personnel est très impliqué. Ici les résidents sont heureux. La MAS n’est pas un hôpital mais bien un lieu de vie » conclue Christophe Hidalgo.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.