Lalbenque-Limogne. Visages du Bénin un festival à savourer jusqu’au 22 septembre

Médialot jeudi 19 septembre 2019

Programme d’enfer pour la 4ème édition du festival !

L’association Visage d’Ailleurs a lancé l’ouverture officielle du festival, autour du thème les Visages du Bénin, ce mercredi 18 septembre, à 17 h 30, au cours du vernissage de l’exposition de portraits africains d’huile sur bois d’Alain Bouville, à la salle de la mairie de Lalbenque. Benoît Rammaert, le président de l’association, se réjouissait de l’accueil fait à chaque fois par la municipalité, et des partenariats encourageants qui permettent de réaliser dans de bonnes conditions chaque édition. Après l’Arménie, la Syrie et Cuba, c’est toute la culture béninoise qui va rayonner sur le territoire du pays de Lalbenque-Limogne jusqu’au dimanche 22 septembre, avec chaque jour une ou plusieurs animations.

Le principal artisan de cette rencontre entre le Quercy et l’Afrique est Daniel Arabian qui,  grâce à des amis communs, a pu faire la connaissance du groupe Eyo’nlé. Quatre frères issus de la famille Ahouandijnou, ont créé ce groupe qui arpente la France depuis 2005. Alternant France et Bénin, le groupe Eyo’nlé tourne actuellement avec les « Ogres de Barback » et avant de repartir sur les routes, il fait une halte, dans le Lot, pour ce festival. Il sera sollicité durant toute la semaine pour des : ateliers musicaux avec des enfants, conférences, concert, cinéma et un repas béninois qui clôturera le festival.

Le groupe Eyo’Nlé © M-F Plagès.

> Alain Bouville et ses portraits d’Afrique

Entre Alain Bouville et l’Afrique c’est une longue histoire. Âgé d’à peine 22 ans, dans les années 1975, il part pour l’Afrique auprès d’une association qui aide au développement. Une mission qui durera finalement 20 ans. Puis avec sa famille, il décide de venir s’installer dans le Lot, et s’investit autrement avec, comme axe principal, la protection de l’environnement. Puis vient les premières ébauches, des dessins et des amis qui lui disent  « t’as un bon coup de crayon, tu devrais essayer de peindre ». L’artiste précise : « J’avais l’intention de peindre mais c’est vraiment le sculpteur Patrick Vogel, qui est aussi un ami, qui m’a encouragé. J’aime, dans mes peintures – portraits d’Afrique -,  continuer à parler favorablement de l’Afrique. Je veux émouvoir. Et avec le bois, je me sers des nervures, des nœuds, des défauts pour rajouter de l’émotion ». Découvrir son univers artistique : https://www.alainbouville.com

Au programme

Jeudi 19 septembre 2019

  • 20 h 30 : soirée débat à la salle de conférence Chapou à Lalbenque. Le Bénin, histoire et culture : musique, esclavage, vaudou, franc CFA, restitution œuvres d’art… Animée par le groupe Eyo’nlé et des témoins de la vie béninoise. Tarif : participation libre.
  • Vendredi 20 septembre 2019
  • 20 h 30 : concert « Une valse à Cotonou » avec le groupe Eyo’nlé, à la Halle de Limogne. Réservation possible. Tarif : 12 euros.

Samedi 21 septembre 2019

  • 9 h : expos/vente d’artisanat africain avec les associations « Issia Pourquoi Pas », A. Dan et Kayi, Quercy Afrik, à la halle de la mairie de Lalbenque.
  • 12 h : animation du marché de Lalbenque
  • 20 h : restitution des ateliers musicaux. Chanson des enfants préparé aux ateliers musicaux à la salle des fêtes de Vaylats.
  • 21 h : repas béninois, à la salle des fêtes de Vaylats, préparé par le groupe Eyo’nlé, réservation obligatoire à l’Office de tourisme. Tarif : 20 euros.

Dimanche 22 septembre 2019

  • 16 h : Cinéma avec « L’orage Africain » de Sylvestre Amoussou de 2017 (durée 1h29). À la salle de conférence de Lalbenque. En partenariat avec Ciné Lot et Africajarc. Tarif : adulte, 6 euros, enfants (- de 18 ans), 3 euros.
  • Clôture du festival à la halle de Lalbenque.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.