Cahors. « Traits pour traits » de Philippe Gaillard

La vie quercynoise n°3700 du jeudi 13 octobre 2016
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

La galerie quai des arts a présenté, durant la première semaine d’octobre 2016, pour sa troisième exposition, depuis la réouverture du lieu, un artiste montalbanais bien connu sur la grande région Occitanie. Artiste mais aussi un philosophe, la peinture de Philippe Gaillard aime interroger, interpeler, faire poser des questions.

D’ailleurs il expose ses tableaux avec la vocation « de faire réfléchir, ce que l’on oublie trop souvent encore. La recherche du faire voir, se faire voir étant lié à la recherche de l’alêthêia grecque (disposition qui permet l’affirmation et la négation ) : du découvrement et de la pensée-vérité… » souligne-t-il dans ses propos. En juillet 2015, il avait consacré une exposition spécifique dédiée à la Maison Jacob à Castelnau-Montratier « Tré’or(s) des têtes à oreilles carrées » dont certaines sont venues agrémentées sa nouvelle exposition « Traits pour traits-extraits » à Cahors.

Exposition « traits pour traits » à Cahors, en octobre 2016 © M-F Plagès.

Ce choix de pseudo-portraits, de faux-portraits, de portraits féminins, androgynes parfois, apprêtées dans du prêt-à-porter… tient à la sélection de deux personnes de la galerie Quai des arts, qui ont eu le privilège de choisir parmi les œuvres de l’atelier de Philippe Gaillard, celles qui allaient orner les murs de la salle d’exposition.

L’artiste peintre a cherché dans ses tableaux, « une forme de mélange entre la beauté féminine, l’esthétique, l’étrangeté, le double… le masculin-féminin, la mode, l’histoire. Ainsi on découvre une « Incroyable à chapeau », « des semeuses en chaussures de sport, des femmes étranges, des merveilleuses…  autant de signes, de codes qui montrent l’agitation quotidienne…» souligne-t-il.

Et cette exposition, il l’affirme « n’a jamais aussi bien mis en valeur l’ensemble de ses peintures ». C’est certainement une des raisons qui a fait qu’elle a été particulièrement bien accueilli, plaisant à la grande majorité des visiteurs. Maintenant Philippe Gaillard se prépare pour d’autres « expériences », projets qu’il est entrain de concocter.

D’ici quelques jours il doit sortir aux éditions Beaudelaire un livre intitulé « écrits artistiques » dans lequel il brosse deux périodes de son travail, incluant des textes écrits auparavant, des textes sur l’art ainsi que ses préoccupations, des textes de préface de ses expositions et deux textes sur des amis artistes. Suivre sa page facebook : Philippe Joseph Andre Gaillard

Lire aussi

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.