Castelnau Mtier. À l’écoute de la terre

La vie querycnoise n°3852 du jeudi 12 septembre 2019
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Le samedi 14 septembre 2019 de 9h à 12h, Guillaume Ratz, agriculteur à Ganic, ouvre son exploitation dans le cadre des « journées patrimoine sol » pour expliquer les techniques de conservation des sols. Ce genre de matinée d’information est ouverte à tous, autant pour les professionnels que pour les non-agricoles. Ce genre d’initiative qui est à l’échelle nationale, est pilotée par l’Association Pour une Agriculture Durable ainsi que par Le Collectif Lotois d’Agriculture de Conservation des SOLs.

« À l’écoute de la terre » © Pexels.com

Patrimoine Sol

Le réseau de l’APAD fédère 13 associations régionales et une association nationale, rassemblées par une vision commune : accompagner les agriculteurs dans la transition vers l’Agriculture de conservation des sols (via le transfert de connaissance entre agriculteurs au sein de collectif et via la formation) et sensibiliser tous les acteurs (monde agricole et société civile) sur les leviers à activer pour favoriser cette transition.

3 axes principaux pour une meilleure terre

Guillaume Ratz explique sa démarche « La pratique pour une meilleure conservation des sols, je l’ai commencé vers 2013 où j’ai fais mes premiers essais. Dans l’approche de cette agriculture qui souhaite respecter les cycles de la nature, il y a trois points essentiels : suppression du travail ou du labour des sols, couverture permanente du sol et allongements des rotations des cultures. Ainsi on permet d’agrader le sol, de maintenir une vie de la terre, de limiter l’érosion et bien sûr de limiter l’utilisation des pesticides ». Une autre façon d’appréhender l’agriculture qui vous sera expliquer autour des parcelles qu’il cultive en ce moment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.