Sainte Alauzie. Une traversée incroyable

La vie quercynoise n°3850 du jeudi 29 août 2019
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

C’est toujours un air de fête, de bonne humeur, de sympathie qui se dégage de ses journées lors de la fête votive. Tout était réuni pour une journée inoubliable : vide-greniers, exposition photo, petit café du centre pour trouver ombre et détente, exposition de tracteurs, cérémonie républicaine, battage à l’ancienne, démonstration de dressage de bœufs et bien sûr le célèbre défilé des voitures anciennes.

Il faut dire que l’équipe du comité des fêtes met tout en œuvre pour rendre agréable ce week-end. Avec sa renommée presque nationale, puisque des journalistes et rédacteur de presse spécialisés dans ce domaine (Hugues van Den Bergues, Hugues Chaussin, Xavier Audiau), se déplacent, le clou du spectacle, reste toujours, la Traversée de Saint Alauzie.

9ème traversée de Sainte-Alauzie ©M-F Plagès.

Érik Verhaest qui en vrai passionné de voitures anciennes a su insuffler, tant aux Lotois qu’aux touristes, son amour de la belle mécanique. D’ailleurs, Bernard Rességuier, fier de cet habitant devenu ami, disait avec fierté lors de la cérémonie républicaine « chaque village a le belge qu’il mérite ».

Pour cette 9ème traversée, encore une fois, beaucoup de magie, de note d’humour, et du monde à n’en plus finir avec plus 156 voitures, 30 tracteurs, 6 motos, mobylettes et Solex et 2 voitures à pédales, ainsi que des démonstrations de savoir-faire anciens. En fin de matinée, durant plus de 2h dans les rues de Sainte-Alauzie qui débordaient de monde c’était une vraie pagaille de retour de fin de vacances. Ah, c’est qu’on a le sens de la fête à Saint Alauzie.

Chaque année l’impression grandissante d’avoir toujours plus de monde est palpable. Personne ne voudrait rater les voitures d’exception, les petits numéros comiques imaginés par les conducteurs, les superbes miss et surtout l’ambiance et la douceur de vivre dont les saint-alauziens ont le secret. Il nous tarde déjà l’édition 2020.

Résultats Sacar 2019

  • Le prix des Youngtimers Quentin Boe Citroën AX GT 1991
  • La plus belle Citroën: ID19 Cabriolet La Croisette 1960 de JP Grasset
  • La plus belle avant-guerre: Riley Kestrel 1935 de Serge Faugeron
  • La plus belle sportive: Chevrolet Corvette C3 1978 de Martin Gilliam
  • La plus belle ‘dans son jus’ Austin Mini ‘Cannage’ 1964 Dom. Dezillie
  • Le coup de Coeur du SACAR Peugeot 203 Pleateau 1954 Gérard Deilles
  • Le gagnant du Concours d’Ëlégance Citroën Traction Avant Cabriolet 1938 de Marc Gobillard

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.