Castelnau-Mtier-Ste Alauzie. « Causse toujours… » une pluralité culturelle en Quercy-Blanc

La vie quercynoise n°3850 du jeudi 29 août 2019
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Yves et Florence Guillaume, venus s’installer depuis plus de 12 ans dans le Quercy-Blanc, partagent leur vie entre Paris et le Lot. Ils sont tombés amoureux d’un petit hameau en ruine, à Saint-Anthet, qu’ils décident d’acquérir et de restaurer dans le style quercynois. Des années de construction, de rénovations avec des artisans locaux ont permis de faire revivre un lieu abandonné depuis plus de 50 ans. Yves Guillaume a enseigné le piano au conservatoire, a écrit des musiques pour le théâtre et pour des séries télés, documentaires, chorégraphies… Depuis un moment il chérissait le vœu de pouvoir faire un lieu dédié à la musique mais pas seulement. D’ailleurs, Jean-Louis Crassac (parti en mai dernier), qui suivait avec passion toutes les ambitions artistiques de cet ami, se réjouissait des projets qu’Yves lui avait confié.

Association « Causse Toujours… » © Christian Lauzin.

Depuis septembre de l’an dernier, l’association « Causse toujours… » est née avec comme but de : proposer des concerts sur le lieu ou aux alentours, créer des événements artistiques pluridisciplinaires, d’organiser des master classes, d’héberger des artistes pour des créations…

Soirée inaugurale

Afin de rencontrer tous les acteurs principaux en matière de culture, l’association organisait début août, une soirée privée inaugurale. Étaient invités : élus, associations, bénévoles, musiciens, amateurs d’art et mécènes, artistes, organisateurs événementiels, amis et voisins… Plus de 70 personnes ont répondu présents. À leur arrivée, le temps que tout le monde découvre le lieu, que chacun s’installe, papote, le groupe « La chalouette », mettait déjà en condition. Hop, les premiers arrivés, sur un air médiéval, étaient embarqués pour plusieurs danses. Le ton était donné, la soirée serait conviviale.

« Causse toujours… »

Avec son petit accent parisien pour dire « causse », qui a bien fait rire les auditeurs, Yves Guillaume énonçait les actions déjà menées (atelier photo Gimp, micro résidence d’artistes et travail de mise en scène pour un duo d’artistes) et celles à venir : master classE d’écriture, atelier de prise de vue photo avec des intervenants locaux, résidence d’artistes, cuisine et spectacle, exposition, concert…

Place à la musique

Pour agrémenter la soirée son groupe d’amis musiciens avait concocté avec lui tout un programme de chansons françaises mais aussi quelques thèmes de jazz (Zappa, Evans et Rollins). Il y avait Pierre Reggiani (comédien-chanteur), Gilles Bioteau (basse électrique), Gilles Preneron (batterie), Jean-Marc Fell (contrebasse, guitare) et Yves Guillaume (piano). La soirée s’est clôturée autour d’un petit buffet où des gens de différents horizons ont pu se rencontrer, discuter, échanger et déjà établir des contacts.

« Causse toujours… » promet de nouvelles aventures artistiques.

Clip vidéo des extraits de la soirée inaugurale

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.