Castelnau-Mtier. Phil’anthrope et les croch’copines reprennent du service

La vie quercynoise n°3847 du jeudi 8 août 2019, médialot dimanche 18 août 2019
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Sophie Chevallier entame sa 5e édition de « Une poupée pour un espoir ». Les accrocs de la laine et du fil sont revenus en force. Comme chaque année après une trêve hivernale, les croch’copines au début du moi de mai se donnent rendez-vous sur la page facebook spécialement dédiée à leur action : Une poupée pour un espoir 2019. A ce jour 550 crocheteuses sont inscrites. Elles oeuvrent pour la plupart depuis la 1ère édition en aidant à créer des poupées, des Philae (la mascotte de l’association), des agrumini, des animaux, porte-clé et beaucoup d’autres créations originales qui sont vendus ensuite au profit de l’association Phil’Anthrope.

Phil’anthrope et les crochcopines © M-F Plagès.

Issues de toute la France, Belgique, Espagne, et même Brésil, elles ne comptent pas leut temps pour créer ces poupées qu’elles envoient ensuite à l’association Phil’anthrope. Aux dires de Liliane Lacôme qui réceptionne les paquets, « tous les jours je reçois environ 3 colis ». Le stock est assez impressionnant mais permet de présenter sur les marchés du mercredi et du dimanche à Castelnau un choix conséquent. Toutes les bourses y trouvent leur compte.

L’art de tisser des liens

Non seulement chaque membre du groupe se sent concerné, pour défendre, à leur façon, la lutte contre le cancer mais certaines animent le groupe. Ainsi des tutos coup de coeur de petits animaux ou autre sont donnés tous les jours, d’autres lancent des défis. En fait c’est une joyeuse équipe qui œuvre ensemble reflétant l’idéal de l’association Phil’anthrope « bonheur contre le cancer ».

Mobilisation sans précédent

Le travail de ces crocheteuses n’est pas du tout négligeable, l’an dernier, elles avaient permis de ramener à l’association 4 400 €. Sophie Chevalier qui est l’initiatrice de ce groupe depuis le début ne pensait pas soulever un tel engouement. D’ailleurs afin de mieux gérer la bonne cohésion du groupe, elle doit parfois refuser de nouveaux membres. Il faut que ça reste à taille humaine. L’initiative fait perdurer chaque année une importante mobilisation et la générosité de chacune est sans précédent.

les marchés et Phil’anthrope

  • Retrouvez tous les mercredis soir à partir de 17 h et les dimanches matin, l’équipe de Phil’anthrope.
  • Pensez dès maintenant à réserver vos repas pour la journée du samedi 31 août 2019.

 

Lire aussi

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.