Cézac. Au théâtre ce soir

La vie quercynoise n°3845 du jeudi 25 juillet 2019
MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

L’association de protection du patrimoine de Cézac donne rendez-vous chaque année, durant l’été, pour un programme culturel. Le maire Maurice Roussillon, et la municipalité, l’association et Jean-Paul Micouleau proposent, du vendredi 26 au dimanche 28 juillet : une exposition photo et une soirée théâtre. Les photographes du club Quercy-Images exposent sur un thème libre leurs univers photographiques. En plus, cerise sur le gâteau, il sera projeté un film, sur une partie des églises de l’ancien canton de Castelnau. Les prises de vues ont été réalisées par Gérard Lenne grâce à un drone. Des images surprenantes, un vrai travail de professionnel.

Et comme il est de coutume, la soirée théâtrale se déroulera samedi 27 juillet 2019 à 21h au foyer rural. Les acteurs-comédiens Patrice Valy et Monique Pécourt joueront une pièce en un acte de Guy Foissy « Annonce matrimoniale ». À la mise en scène Jean-Paul Micouleau. Quand il était en poste à l’Institut français à Tokyo, Jean-Paul Micouleau découvre qu’un théâtre est entièrement dédié à Guy Foissy créé par Masao Tani. Peu de temps après il contacte l’auteur et dans la foulée il organise un festival autour de Guy Foissy au Japon avec 3 pièces en Français et 3 en Japonais. Puis lorsque Jean Paul Micouleau arrive en Turquie, 4 ou 5 ans après le Japon, il fait traduire une dizaine de pièces qui seront ensuite jouées au théâtre national d’Istanbul et d’Ankara.

Jean Paul Micouleau qui a mis en scène « L’annonce matrimoniale » de Guy Foissy © M-F Plagès.

Une soirée sur fond d’humour noir car le thème de la pièce, qui est bien d’actualité, tourne autour de la presse à scandale et le goût du sang. Résumé : ils se rencontrent par une annonce matrimoniale. Elle aime tuer les chats, il aime tuer les enfants. Ils aiment le sang. Mais pourquoi nous en veulent-ils ? Regardez leurs journaux, leurs écrans, leurs images, pleins de sang et de crimes. Si nous n’existions pas, ils seraient obligés de tuer eux-mêmes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.