Cahors : La musique, c’est place de la Libération tous les jeudis soirs

Médialot jeudi 18 juillet 2019
De juillet à août 2019 venez assiter à des concerts sont gratuits à partir de 19 h.

La saison estivale est commencée, Cahors s’anime au coeur de la cité. Les événements festifs, culturels et patrimoniaux ne manquent pas pour satisfaire autant les touristes que les Lotois. Tous les jeudis de juillet jusqu’à fin août, la place de la Libération, dès 19 h, vibre au son de la musique. Et cerise sur le gâteau les concerts sont gratuits.

  • Possibilité de restauration sur place. Informations – réservation : Le Velvet 05 65 35 03 50 ou Mets Saison 05 65 23 08 31.

Au programme :

Jeudi 18 juillet 2019 : Mariposa (country-bossa-jazz). Ce duo Lotois est formé par la chanteuse Liz Wild et le guitariste  Jean-Pierre Lambert. Leur répertoire s’articule autour de reprises d’auteurs tel que : Carlos Jobim, Frank Sinatra, Neil Young…  A cela s’ajoute quelques compositions de Liz Wild elle-même.  Mariposa, « papillon », dans la langue de Cervantes, d’un battement d’aile, transportera ces douces notes à vos oreilles.

Jeudi 25 juillet 2019 : Eric Coudon (chansons françaises). Il Vient partager avec nous un florilège de chansons qui ont traversé le temps et marqué la vie de beaucoup d’entre nous.  Depuis 25 ans il sillonne les routes de France sa guitare à la main avec toujours un air en tête à offrir. Plus de trois heures de chansons populaires, variétés et musette, reprises par le public qui n’hésitera pas à fredonner les airs de Brassens, Maxime Le Forestier, Boris Vian ou Hervé Vilard. Entre ces compositions connues de tous, Éric Coudon, qui est  également compositeur, fredonnera quelques pépites de son cru, qui, sous des abords anodins, n’auraient pas déplu à Bobby Lapointe.

Jeudi 1er août 2019 : Patrick Jullian et sa fille Tatiana (chansons françaises). Patrick (voix / guitare) et Tatiana Jullian (vibraphone et percussions) prennent plaisir à faire divaguer leur public, de Göttingen à la montagne, en se ménageant une pause dans le Sud, avant de pénétrer dans l’eau de la claire fontaine pour y trouver la maman des poissons, au risque d’y perdre les souliers, qui servent tant au facteur et aux S.D.F., ou pour  danser le tango de l’ennui, sans oublier de célébrer ma France et ma liberté et de faire vibrer bien d’autres textes et musiques pour de chaleureux moments d’amour, d’humour et de vérités.

Jeudi 8 août 2019 : Nice Things (pop-rock-folk). Ce sont des standards de musiques intemporelles  interprétées tour à tour par une voix féminine, une voix masculine ou en duo. Le style varie du Rock, au Folk à la Pop : de POLICE à Amy Winehouse, de Cabril à Texas, de U2 à Lavilliers… Rien à voir, vous pensez !
Pourtant si… Vous viendrez voyager avec eux dans leur univers. Les voix s’entremêlent pour partager un moment d’émotion, où seule l’harmonie, la musicalité et la connexion avec le public comptent…

Jeudi 15 août 2019 : Echo (jazz, bossa, folk). Echo est un groupe Cadurcien fondé en 2015. Il est composé de
4 musiciens amateurs, Audrey chanteuse, Vincent bassiste, Joël batteur et Pascal guitariste. Le groupe  reprend des standards rock, pop et soul des années 70 à nos jours, des Beatles à Aretha Franklin et de JJ.Goldman à Téléphone.

Jeudi 22 août 2019 : Karl Strand (blues – rock’n roll-soul). S’inspirant de son héritage culturel familial et de vingt-cinq ans passés aux Etats-Unis (Texas et Louisane), Karl Strand invente son propre mélange de musique américaine et de sons modernes tout en conservant l’énergie des traditions Rhythm’n Blues, Rock’n Roll
et Soul, il a travaillé ou partagé l’affiche avec Long John Hunter, Teddy Morgan, Lonnie Brooks, Bob Log III, Dash Rip Rock, Walter Wolfman Washington, Erwin Charles, Uncle John Turner et d’autres. Accompagné d’Eric Tessier à la basse, Karl Strand, bluesman, auteur-compositeur au parcours atypique, alterne ses  compositions avec des classiques du blues, rockabilly et rythm’n’blues Ce musico a débuté la musique à l’âge de 4 ans avec le piano. Puis à 18 ans ce sera la guitare et rien d’autre. Il part pour Austin, y reste quinze ans, rencontre moult musiciens. Puis Karl Strand élit domicile à la Nouvelle Orléans où il joue avec les sommités du moment comme Long John Hunter et bien d’autres. Il alterne entre les influences de Nick Cave et Léonard Cohen avec de compositions plus blues où la drogue, les femmes et les ghettos sont les dominantes des paroles

Jeudi 29 août 2019 : Trio Mosaïque baroque en partenariat avec les 900 ans de la cathédrale. Le trio baroque d’Olt s’attache à faire vivre le répertoire musical de toute la période baroque en Europe qui s’étend sur un siècle environ de 1650 à 1750. Cette époque est très riche et intense sur le plan créatif, et bien des  compositeurs sont encore méconnus. Ils interprètent cette musique sur des instruments anciens, copies
fidèles des originaux. Cela donne une couleur unique à notre ensemble et plonge l’auditeur dans  l’atmosphère sereine de l’univers baroque. Flûte à bec : Pauline Dercksen, Basson : Mathias Leclair, Orgue positif : Albertus Dercksen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.