Adar. Conférence croisée – « Vivre vieux, vivre heureux »

La vie quercynoise n°3802 du jeudi 27 septembre 2018

 

Depuis plus de 5 ans l’Adar du Quercy-Blanc, travaille sur la mise en place et le développement de deux axes stratégiques : la prévention de la perte d’autonomie et l’aide aux aidants. Cela prend toute son importance depuis l’application de la loi ASV(Adaptation de la Société au Vieillissement). Elle intègre la notion de répit et soutient la prévention de la perte d’autonomie des personnes âgées. Le message de l’Adar est clair souligne Sylvie Sicard (directrice de l’Adar) « la prévention on doit en parler le plus tôt possible. Il est temps de sensibiliser les jeunes seniors à la prévention ». C’est pourquoi depuis plusieurs années, des ateliers mensuels sont organisés sur différents thèmes spécifiques (alimentation, adaptation du logement, alternatives de répit…). Les efforts déployés pour la mise en œuvre d’actions collectives en faveur des personnes âgées, et des aidants, ainsi que l’accompagnement quelque soit les pathologies commencent à donner quelques résultats. Comme l’exemple d’une personne qui s’était isolée suite à un décès et qui après la visite de l’équipe citoyenne retrouve une vie « plus sociale ». Afin de mieux cerner tous les services qui sont accessibles aux personnes, de cibler les besoins et les moyens qui peuvent être mis en action pour des particuliers, de connaître les interlocuteurs, les acteurs professionnels du territoire, jeudi 4 octobre l’Adar, avec le soutien de nombreux partenaires ainsi que le Centre National de Solidarité pour l’Autonomie, organise, une conférence croisée de 13h30 à 17h, autour de 4 thèmes : l’action sociale du département en faveur des personnes âgées, les dispositifs du maintien à domicile, la prévention santé, le renoncement aux soins, se mobiliser pour rompre l’isolement. Cette conférence est dite croisée car par le jeu de questions-réponses, les intervenants sont là pour répondre précisément à chacun.

Aujourd’hui l’Adar compte 5 équipes citoyennes (Castelnau, Lhospitalet, Montcuq, Saint-Daunès, Vallée du Lendou), comptant en tout 37 bénévoles qui se mobilisent pour rompre l’isolement. Les équipes choisissent les actions qu’elles veulent mener : visite chez le particulier, action collective, visite en Epahd… Chaque équipe est autonome mais formée et labellisée Monalisa.

L’Adar qui ne se substitue pas aux club des aînés du territoire du Quercy-Blanc, puisque les actions sont très différentes, mais permet aux personnes âgées d’être mieux informées et de pouvoir parler de leurs difficultés au quotidien où bien souvent il est possible de trouver une solution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.