Chemins en Quercy. De Lot en Tarn et Garonne par une belle randonnée

© Chemins en Quercy.

 

La vie quercynoise n°3787 du jeudi 14 juin 2018

La prochaine randonnée : dimanche 1er juillet 2018 se déroulera dans la pierre blanche du Quercy, de Fontanes à Flaugnac.

La journée s’est parfaitement bien déroulée. Un groupe dynamique de quarante randonneurs sous un temps idéal est parti de la mairie de Castelnau, sous la voûte vers le vallon de Lestang. Deux jeunes enfants se plaisaient à rechercher les balises en rouge et bleu posées par l’association Chemins en Quercy sur ces anciens chemins bordés ou non de murets en pierre sèche ou de grands arbres. Il y avait eu au préalable un débroussaillage par des bénévoles ! Les Romains seraient passés là de Cahors vers Toulouse, avec une bifurcation possible vers Moissac. Le pont de pierre tout refait sur la Lupte, à Russac, a été admiré comme il se doit. Après une halte à l’église proche avec une visite guidée par Marie-Claude Andrieu, très appréciée par les participants, le groupe a continué son chemin qui grimpait vers Lacabrette, magnifique petit hameau à découvrir en s’écartant un instant de la route des crêtes. Puis, après la route de Molières, le paysage s’ouvre sur des coteaux vallonnés et verdoyants du Tarn et Garonne. Comme dans un écrin, l’église de Nevèges, avec son grand presbytrère d’archiprêtré de l’évêché de Cahors au 18e siècle, attire l’attention. La visite a permis de découvrir l’intérieur peint au 19e siècle et de très jolis détails. L’arrivée à Labarthe a été très appréciée pour s’installer sur la coin aménagé pour le pique-nique, derrière l’école.

Cette randonnée peut se continuer sans visiter le moulin-boulangerie St Géraud, entièrement restauré et remis en fonction par un passionné de patrimoine, et complété par un musée hétéroclite de la vie quotidienne au siècle passé ! Le dernier effort vers le village de Vazerac se déroule sur les bandes enherbées de la rivière, entretenues et mises à disposition par les agriculteurs. L’église, plusieurs fois saccagée et rebâtie, dans sa conception primitive par les moines de Cluny était une halte-refuge pour les pèlerins vers l’abbaye de Moissac, juste à un jour de marche. Conclusion reçue d’une randonneuse : « J’ai passé une très bonne journée. Je remercie tous les organisateurs. C’est pas facile et c’est du boulot ! »

COMMUNIQUÉ DE L’ASSOCIATION

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.