Café éphémère de l’Adar

La vie quercynoise N°3710 du jeudi 22 décembre 2016

Explication du concept de la conférence citoyenne.

Début décembre, l’Adar organisait, sur un jeudi après-midi, de 14h à 17h son dernier atelier de l’année. Pour l’occasion Jean-Marie Laur, président et Sylvie Sicard, directrice de l’Adar souhaitaient innover en ayant une démarche participative pour cet atelier qui devait établir le bilan de l’année. C’est autour d’une conférence citoyenne, animée par Jessica Raynal de la Cie théâtre de l’Arc en ciel, que les nombreux participants sont intervenus. Sous forme de café-théâtre, tout le monde devait confronter des remarques, des opinions, des expériences, des questionnements par des jeu d’exercices ludiques mais sérieux. Dans un premier temps il était demandé de dire en quelques lignes sur les ateliers de l’année : les points forts, ce qui avait été intéressant, ce qui ne convenait pas, ce qui a ému, ce qui a manqué et d’en dégager le ressenti, l’impression générale. Malgré quelques hésitations avant de s’exprimer en public, les langues se sont vite déliées pour faire place à des échanges. Voici ce qui en est ressorti :

  • l’investissement associatif de l’Adar très apprécié pour les compétences qu’elle développe.
  • l’importance, la reconnaissance que l’on donne à l’aidant. Les aidants naturels étant plus nombreux que les aidants professionnels.
  • l’atelier « le répit de l’aidant », beaucoup de personnes concernées ont suivi avec intérêt le discours du conférencier. Et de prendre en compte la problématique de l’aidant-aidé, de pouvoir proposer des clés, des solutions étaient important.
  • un seul petit bémol relevé : le manque d’information au niveau des ateliers malgré les affichages, les communiqués dans la presse locale.

Dans un deuxième temps, Jessica Raynal, souhaitait la bienvenue dans le café éphémère de l’Adar avant d’expliquer à tous les participants que ce sont eux qui allaient être les protagonistes de cette après-midi. Autour d’un goûter, agrémenté de boissons et de quelques chocolats, les conférenciers apprentis planchaient sur « comment bien vieillir avec et pour ses proches ? ». Mais n’est-il pas possible de pouvoir re-formuler cette question, d’en voir d’autres points de vue ? Voilà, ça y est le débat est lancé : comment ne pas être un poids ou dépendant des autres, « faut vivre comme si on ne devait jamais vieillir », l’importance du maintien à domicile, comment se préparer au vieillissement, à la maladie, continuer à vivre dans la dignité malgré l’handicap, l’invalidité… Cette conférence citoyenne était destinée à tirer les points forts et les points faibles de l’année 2016 afin de suggérer pour l’année 2017 des ateliers correspondants aux attentes des aidants puisque l’Adar œuvre dans ce sens.

MARIE-FRANÇOISE PLAGÈS

Retrouvez les prochains ateliers et renseignements sur le site : adar du Queryc-Blanc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s